Investissement de 9 M$ : Ouverture officielle de Kia Val-Bélair aujourd’hui!

Octroyée par Kia Canada au groupe La Force Kia, cette nouvelle franchise s’ajoute aux deux autres propriétés gérées par MM. Beaudoin et Michel, Kia Québec et Kia Ste-Foy. D’ailleurs, année après année, le groupe La Force Kia se classe parmi les concessionnaires Kia les plus performants au Canada. L’important investissement aura permis à la nouvelle concession d’être parmi les toutes premières à adopter la nouvelle image mondiale de Kia, soit un style architectural désigné comme étant Red Cube, une bâtisse rouge et cubique aux allures futuristes. La concession automobile est située au 1920, de l’Interlude, à Val-Bélair (Québec). En tout, 9 M$ ont été nécessaires à la création du projet. Une trentaine d’emplois ont été créés, ce qui porte le nombre total des employés des trois concessions automobiles à 180.

« Kia Canada est heureux de cette nouvelle concession à la fine pointe de la technologie Red Cube, créée et développée par Serge Beaudoin et Steeve Michel à Val-Bélair. Non seulement les deux propriétaires ont démontré avec ce nouveau garage leur engagement envers Kia, mais aussi envers la communauté de Val-Bélair. Kia Canada et tout son personnel souhaite à l’équipe de Kia Val-Bélair un franc succès avec son ouverture ! Nous espérons que tout le monde dans la communauté viendra voir comment Kia a le pouvoir de surprendre », a souligné M. Ted Lancaster, vice-président et chef de l’exploitation de Kia Canada.

Les voitures Kia se sont démarquées au cours des dernières années pour leur construction et leur prix. La Soul, la Niro, la Cadenza, la Forte et le Sorento se sont classés numéro 1 dans leur segment respectif, selon JD Power en 2017, alors que le Sportage, la Soul et le Sorento ont obtenu la mention Meilleur Choix Sécurité par l’IIHS en 2018.

Particularité intéressante, sept bornes de recharge pour véhicules électriques sont mises à la disposition des clients chez Kia Val-Bélair, mais aussi de la population passante. Des sept, une borne de niveau 3, à recharge rapide, connue sous l’acronyme BRCC (borne de recharge à courant continu), est actuellement offert gracieusement aux utilisateurs pour une période de deux mois. L’utilisation des six bornes de niveau 2 est également offerte.

Autre service vraisemblablement unique au Canada, outre des voitures de courtoisie, Kia Val-Bélair propose également à sa clientèle venue se pourvoir de l’un ou l’autre des services Kia le prêt pour quelques minutes ou quelques heures d’une… bicyclette! En effet, quatre vélos de courtoisie ainsi que des casques sont mis à la disposition de la clientèle… et une entrée de service à la piste cyclable qui passe tout près a même été installée!

À PROPOS DU GROUPE LA FORCE KIA
Fondé et dirigé par MM. Serge Beaudoin et Steeve Michel, le groupe La Force Kia est composé des concessionnaires Kia Val- Bélair, Kia Québec et Kia Ste-Foy. Cette dernière est le plus important concessionnaire de véhicules électriques au pays.
Avec l’ajout d’un troisième concessionnaire à Val-Bélair, le groupe La Force Kia consolide sa présence dans la région de Québec et confirme l’importance qu’il accorde à ce marché.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de Brouillard. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

Portrait Sonore lance sa nouvelle application gratuite sur l’art, l’histoire et l’architecture

Depuis 10 ans, l’organisme indépendant montréalais Portrait Sonore offre un catalogue de balades sonores de type « documentaires de poche » sur l’architecture et l’art public, principalement de l’époque moderne (1930-1970). Les œuvres choisies dans chacune des villes canadiennes comprennent surtout des bâtiments qui témoignent de l’effervescence architecturale propre aux années 1950-1970 et qui ont marqué le développement des centres-villes au Canada. Ce sont des œuvres audacieuses, innovantes, certaines peu reconnues, ou encore mal aimées, et
menacées de démolition qui nous permettent de mieux comprendre les villes d’aujourd’hui. Si notre passé architectural est truffé de relâchements esthétiques, on découvre qu’il obéit à une logique qu’on ne peut comprendre et accepter qu’en sachant ce qu’ont été leurs histoires, leurs raisons d’être.

Tous les jours, on parcourt les quartiers de nos villes en pensant les connaître. Or, souvent, on se trompe. Les balades Portrait Sonore, riches en textures sonores et en témoignages, offrent une manière hors du commun de mieux connaître et vivre la ville.
Elles nous plongent au cœur d’un quartier accompagné d’une trame documentaire qui nous fait découvrir des œuvres, en faire l’expérience, créant des liens entre le bâti et les valeurs et les préoccupations qu’il exprime. Une musique électro composée sur mesure par des musiciens contemporains insuffle un nouveau sens aux œuvres, nous montrant qu’elles ne sont pas figées dans le temps [→ voir la liste des musiciens en annexe].

Jusqu’à présent, l’organisme a réalisé une douzaine de balades, toutes hébergées sur son application Portrait Sonore dans 7 villes du Canada. C’est un travail de longue haleine, fruit de collaborations multiples dans tout le pays, avec la participation de plus de 100 experts et créateurs, une banque exceptionnelle de témoignages dont ceux des regrettés Luc Durand, Melvin Charney, Bing Thom et d’autres, qui restent bien vivants dans nos oreilles, face à leur travail… C’est un grand honneur pour nous de les écouter ! Ils nous font voir la modernité du paysage urbain, méconnu et parfois décrié et nous transmettent leur capacité de rêver et de penser l’avenir [→ voir la liste des experts en annexe].

Avec l’hébergement tout récent de la balade Montréal de Leonard Cohen, (réalisée par la CBC), l’organisme prend un nouveau tournant : offrir de nouvelles expériences « biographiques » pour découvrir sa ville.

Son application constitue une plateforme de référence au Canada pour valoriser la créativité. Autrement dit, elle redonne souffle au patrimoine en collaborant avec des artistes de la scène actuelle.

Finalement, en plus de ses propres projets, la plateforme Portrait Sonore est conçue aussi pour héberger des contenus produits par des tiers (musées, organismes culturels, municipalités, initiatives citoyennes). L’organisme propose de collaborer, encadrer et héberger tout projet qui valorise un quartier, une oeuvre un monument de manière dynamique et vivante.

Pour ceux et celles qui prendront le temps de marcher et d’explorer, les balado-documentaires de Portrait Sonore offrent un véritable voyage dans l’histoire : celle de l’innovation de l’audace, de l’esprit d’une époque.

Aimer, c’est d’abord connaître, comprendre et partager.

Bonne promenade!

Équipe de production
Sophie Mankowski / Production, coréalisation, recherche, écriture, scénarisation, entrevue et
direction de contenu.

Antoine Bédard / Co-réalisation, montage, composition musicale et sonore et voix narration.

Serge Rhéaume / Conception visuelle et design de l’information.

Sébastien Nadon / Developpement technologique
et programmation.

Simon Tremblay / Collaboration, montage et matriçage

http://portraitsonore.org

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de v2com. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

Un nouveau regroupement de distributeurs de mobilier de bureau est né

Ils sont issus de MAB profil à Québec, BNM à Sherbrooke, Buromax à Trois-Rivières et Solutions Zoom à Laval. C’est Patrick Morissette, propriétaire de MAB Profil, qui a initié cette vague d’acquisitions au début de l’année 2017. La nouvelle dénomination sociale du groupe, EMBLM, fait écho à la volonté de valoriser les marques des fournisseurs et leurs collections, comme un tatouage, une estampe, un emblème.

« Nos objectifs sont clairs : nous souhaitons améliorer notre compétitivité et notre pouvoir d’attraction grâce à un portefeuille de produits élargi et se hisser au rang des grands acteurs de l’industrie pour mieux rejoindre notre clientèle cible, » souligne Patrick Morissette, président de EMBLM. « Nous évoluons dans un marché hautement compétitif. En créant des synergies entre nos différentes entreprises, nous serons en mesure d’optimiser nos processus d’affaires et offrir une qualité de service répondant aux plus hauts standards de l’industrie. »

Les environnements de travail sont perçus comme un moyen d’attraction et de rétention du personnel. En cette ère de rareté de main-d’œuvre, EMBLM aide ses clients et collaborateurs de la communauté du design à créer des environnements de travail inspirants.

Le tout est plus grand que la somme des parties

Le siège social de EMBLM est basé à Québec.

-Fondée en 1975, MAB Profil compte quelque 45 employés, possède des bureaux à Québec, Lévis et Saint-Georges qui desservent la clientèle de Québec, Beauce et Chaudière-Appalaches.

-Solutions Zoom compte 14 employés, une vingtaine d’installateurs indépendants et a été fondée en 2007. Située à Laval, Solutions Zoom est bien positionnée pour desservir la clientèle du grand Montréal métropolitain.

-Du côté de Sherbrooke, BNM, avec ses 13 employés, est à l’origine une entreprise familiale fondée en 1984. L’Estrie est son terrain de jeu.

-En affaires depuis 1975, Buromax à Trois-Rivières emploie une douzaine d’experts chevronnés qui œuvrent dans les secteurs de la Mauricie et Centre du Québec.

EMBLM se démarque dans un segment de marché qui comprend essentiellement des joueurs indépendants. Avec 6 places d’affaires, à Montréal, en Mauricie, en Estrie, en Beauce, à Lévis et à Québec, ils offrent un service de proximité sur la majeure partie du territoire Québécois ce qui leur confère un réel avantage concurrentiel. Ils sont également fiers de proposer les produits de manufacturiers québécois et canadiens à tous leurs clients contribuant ainsi à l’essor de l’économie locale.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de v2com. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

L’Oratoire Saint-Joseph dévoile le lauréat du concours d’architecture pour l’aménagement de son musée et du dôme de la basilique

Les journées de délibérations du 15 et 16 mai derniers auront permis aux membres du jury d’apprécier la grande qualité des projets soumis, et de recommander unanimement à l’Oratoire Saint-Joseph le projet de l’équipe composée des membres suivants :

Atelier TAG et Architecture49, architectes en consortium;
SDK et Associés Inc, ingénieurs en structure;
Stantec Expert-Conseil Ltée, ingénieurs en électro-mécanique;
GSM Project, designers d’expériences visiteurs;
CS Design, consultant en éclairage.

« L’équipe gagnante s’est démarquée par la profondeur de l’analyse du projet et l’ingéniosité du concept proposé. Leur approche était claire, réfléchie et pertinente. Le jury a d’ailleurs perçu une sensibilité de la part des lauréats aux besoins de l’Oratoire Saint-Joseph qui s’est traduite par un respect des infrastructures existantes et une mise en valeur des lieux en toute simplicité », précise le président du jury, l’architecte et professeur à l’UQAM, M. Carlo Carbone.

Le concept lauréat : de la terre au ciel, à la découverte de soi et du monde
L’expérience proposée au travers du parcours du musée et de l’entre-dôme s’inscrit dans la continuité de la démarche de pèlerinage à l’Oratoire, une ascension à la fois physique, historique et spirituelle. Le dispositif architectural proposé sous forme de drapé expose la richesse des différentes époques de construction, délimite et unifie l’expérience tout au long du parcours. C’est par un assemblage de mises en scène, de contenus et d’architecture que le visiteur est guidé au sein des étapes de l’ascension, créant une expérience intime du lieu qui évolue selon la sensibilité de chacun et agit comme outil de découverte de soi et du monde.

« Le projet retenu respecte l’importance d’une conception en adéquation avec la mission historique de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal et concrétise de façon exemplaire la vision des bâtisseurs de la basilique. Les visiteurs du sanctuaire pourront découvrir l’intérieur de son gigantesque dôme par une ascension contemplative et apprécier l’immensité des lieux et la vue imprenable sur la ville qu’offre le lanternon », souligne le recteur de l’Oratoire Saint-Joseph, père Claude Grou, c.s.c.

Le jury
Parmi les membres du jury, on trouve plusieurs professionnels dont l’expertise est reconnue, tels que M. John R. Porter (ex-directeur du Musée national des beaux-arts du Québec), M. Jason Long (architecte et partenaire de la firme OMA de New York), M. Richard Fortin (architecte, firme Bisson Fortin architecture), M. Carlo Carbone (architecte et professeur à l’UQAM), Mme Marie-Josée Deschênes (architecte) ainsi que M. Jean Bundock (ingénieur mécanique).

Le concours
L’Oratoire Saint-Joseph est heureux de l’intérêt porté au concours et de la qualité des projets soumis, alors qu’au total 18 équipes ont participé au processus de sélection qui s’est déroulé en deux étapes. Cette approche a permis d’avoir accès aux meilleures idées créatives, tout en assurant un usage optimal des fonds publics qui seront investis pour l’avenir de ce bâtiment d’exception.

Le projet
Le sanctuaire poursuit la mise en œuvre de son vaste projet d’aménagement. La prochaine phase des travaux, qui inclut la construction d’un nouveau pavillon d’accueil, intégré dans le paysage naturel du mont Royal, le réaménagement paysager du site et sa mise en valeur lumineuse, débutera en 2018 et se poursuivra sur deux années. La réalisation de l’ultime phase du projet, visée par ce concours d’architecture, est prévue à compter de 2020. La mise en valeur de l’intérieur du dôme de la basilique et la création de l’observatoire à son sommet viendront répondre aux souhaits maintes fois exprimés par les visiteurs du sanctuaire; elles créeront un attrait touristique majeur pour la métropole.

Le grand projet d’aménagement nécessitera des investissements estimés à près de 80 millions de dollars. Le gouvernement du Canada participe pour une somme de près de 22 millions de dollars et le gouvernement du Québec pour une somme de plus de 30,8 millions de dollars. Les engagements financiers gouvernementaux proviennent du volet Grands Projets du Fonds Chantier Canada-Québec et du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités. La Ville de Montréal a également confirmé une contribution de 10 millions de dollars. L’Oratoire Saint-Joseph, avec l’appui de sa Fondation, assumera la portion restante des coûts, soit plus de 17,2 millions de dollars.

« Investir dans les infrastructures culturelles contribue à bâtir des collectivités dynamiques et à soutenir la croissance économique. Félicitations au gagnant du concours d’architecture qui concrétisera la vision de l’aménagement du dôme de la basilique de l’Oratoire Saint-Joseph. Une fois complétés, ces travaux mettront en valeur le patrimoine historique et culturel du site et bonifieront l’expérience des visiteurs ce qui appuiera l’essor touristique de Montréal », a fait savoir la ministre du Patrimoine canadien et députée d’Ahuntsic-Cartierville, l’honorable Mélanie Joly.

« Le gouvernement du Québec est heureux d’investir dans la mise en valeur de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, joyau patrimonial et édifice emblématique d’Outremont et de Montréal. À terme, l’aménagement du dôme de la basilique permettra de renforcer l’attractivité de la métropole et de maintenir son positionnement et celui du Québec dans le circuit touristique international », a déclaré la ministre de l’Enseignement supérieur, ministre de la Condition féminine et députée d’Outremont, Mme Hélène David, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral provenant de CNW Group. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

L’Espace 30 Beauharnois : ouverture d’un pôle commercial de 55 millions de dollars sur l’autoroute 30

Le pôle commercial régional « Espace 30 Beauharnois » comprendra une multitude de commerces et services, incluant une station d’essence avec lave-auto, de l’essence diesel commerciale avec halte camionneurs, un dépanneur/mini-marché, des restaurants, un hôtel et divers commerces de grande surface à vocation régionale.

L’inauguration de la première phase du pôle commercial se déroule aujourd’hui en présence, entre autres, du maire de la Ville de Beauharnois, M. Bruno Tremblay, des conseillers municipaux, du président du Groupe Custeau immobilier, M. Charles Custeau, et de la vice-présidente aux investissements du Fonds immobilier de solidarité FTQ, Mme Carole Handfield.

L’ouverture officielle du complexe de bureaux d’affaires « Édifice La Centrale » veut souligner l’arrivée de ses premiers occupants dont Financement agricole Canada (FAC), qui inaugure officiellement son nouveau bureau régional ainsi que les bureaux de Massicotte Dignard Taillefer Patenaude, atelier d’architecture inc.

Un pôle commercial d’envergure régional
Situé à la sortie 22 de l’autoroute 30, avec un accès rapide aux autoroutes 15, 20, 40, à proximité des grands marchés de Montréal, Toronto et New York, le pôle commercial « Espace 30 Beauharnois » offrira des services aux résidents de la région de Beauharnois-Salaberry, aux usagers de l’autoroute 30 et aux travailleurs et clients de l’important parc industriel de Beauharnois.

Sur un terrain de plus de 1,4 million de pieds carrés, face au nouveau centre de distribution du géant suédois IKEA, ce nouveau pôle commercial bénéficie d’un positionnement géographique stratégique bonifié par la proximité du réseau ferroviaire développé de CSX et des activités du Port de Valleyfield, seul port municipal au Canada. Sans aucun doute, ce projet commercial d’envergure rayonnera sur l’ensemble de la grande région montréalaise.

Espace 30 Beauharnois est aussi un milieu de travail exceptionnel pour les commerçants et entreprises qui souhaitent s’y installer étant stratégiquement positionné entre Vaudreuil-Dorion, Salaberry-de-Valleyfield et Châteauguay, ce qui offre aux entreprises qui s’y installeront un rayonnement supra-régional.

En plus d’être un générateur d’emplois pour la région, cette nouvelle destination commerciale variée bénéficie d’un environnement naturel unique. À proximité, on y retrouve notamment la rivière Saint-Louis et le Bois Robert, une zone protégée reconnue par l’organisme Wild Life Habitat avec ses 10 km de sentiers.

Citations
« Espace 30 Beauharnois s’intègre parfaitement à la vision gouvernementale d’une occupation dynamique du territoire québécois. La conception du projet prend en considération le développement harmonieux et durable du territoire et mise sur la concentration du développement industriel et commercial. Également, ce pôle commercial s’appuie sur le déploiement de zones résidentielles de Beauharnois et les environs », a soutenu Charles Custeau, président du Groupe Custeau.

« En misant sur ce nouveau pôle supra-régional qui est au cœur des échanges économiques entre le Québec et l’Ontario, de même qu’avec le marché américain, nous contribuons localement à la création de quelque 400 emplois pour l’ensemble du projet », a poursuivi Carole Handfield, vice-présidente aux investissements au Fonds immobilier de solidarité FTQ.

En bref
-Coût estimé des constructions : 55 millions $
-Coût des infrastructures et des services publics : 4 millions $
-Échéancier de réalisation des constructions : 3 à 7 ans.
-400 emplois directs et indirects.
-Rues et réseau pédestre sécuritaires avec éclairage architectural et plantation abondante.
-Édifice La Centrale, un immeuble de bureaux avec une architecture recherchée, reprenant l’aspect de la Centrale hydroélectrique de Beauharnois.
-La première phase construite offre encore des espaces disponibles. Un deuxième bâtiment de bureaux professionnels est aussi à venir.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral provenant de CNW Group. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

Sinopé Technologies lance le Contrôleur de charge électrique intelligent, un dispositif qui permet de contrôler à distance les appareils auxquels il est connecté

En plus de rendre possible le contrôle à distance des appareils auxquels il est connecté, ce nouveau dispositif permet d’appliquer une minuterie, de programmer des horaires ou d’intégrer à des scènes par l’entremise de plateformes domotiques telles que SmartThings et Control4.2 Le contrôleur de charge électrique intelligent permet ainsi de simplifier le quotidien de ses utilisateurs, de générer des économies d’électricité et de protéger maisons et chalets lors d’absences prolongées.

Le contrôleur de charge électrique intelligent peut être connecté à tous les appareils ayant une charge électrique compatible. Les applications possibles incluent les pompes (de piscine, d’irrigation, etc.), les climatiseurs de fenêtre, les systèmes d’éclairage extérieur ainsi que les prises de recharge pour véhicule électrique. Il est également possible de le connecter aux chauffe-eau.

«OK, Google : démarre la pompe de la piscine»
Le contrôleur de charge électrique intelligent obéit également aux commandes vocales effectuées auprès de l’Assistant Google et d’Alexa (Amazon) par l’entremise de SmartThings et de Control4, en plus de se connecter directement avec l’Echo Plus d’Amazon.

«Le contrôleur de charge électrique intelligent est une solution simple, accessible et polyvalente pour les consommateurs désirant contrôler à distance une grande variété d’appareils, affirme François Houde, président et fondateur de Sinopé Technologies. En outre, certains appareils peuvent ne pas avoir leur équivalent pour la maison intelligente. Ce nouveau dispositif vient donc pallier ce manque», renchérit-il.

Le contrôleur de charge électrique intelligent est disponible dès maintenant sur la boutique en ligne de Sinopé Technologies (www.sinopetech.com), sur Amazon et chez certains grossistes au prix de détail suggéré de 119,95 $.

Ce nouveau produit utilise la technologie de communication Zigbee, un protocole de communication largement répandu au sein des systèmes de maison intelligente.
Le contrôleur de charge électrique est également disponible dans la gamme Programmable Web pour les consommateurs désirant utiliser neviweb, une plateforme de gestion conçue par Sinopé Technologies qui permet entre autres de générer et de télécharger des graphiques de consommation d’électricité précis pour chaque appareil connecté.

À proposde Sinopé Technologies Inc.
Fondée en 2010, Sinopé Technologies est une entreprise québécoise se spécialisant en systèmes de contrôle pour la gestion de l’énergie. Établie à Saint-Jean-sur-Richelieu, Sinopé Technologies compte plus d’une cinquantaine de produits et accessoires à son actif, principalement conçus pour la maison intelligente. Ses trois volets d’activité reposent sur la création d’appareils pour des entreprises de renom en Amérique du Nord; la mise en place de solutions de gestion pour les fournisseurs d’électricité; ainsi que la conception de produits de marque Sinopé destinés pour les consommateurs nord-américains.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de Sinopé Technologies. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

La collaboration des manufacturiers Garaga et Novatech permet maintenant de coordonner sa porte de garage et sa porte d’entrée à merveille

C’est à ce constat qu’en sont arrivés Garaga et Novatech et c’est pour cette raison que les deux manufacturiers ont développé une collaboration très étroite pour offrir aux propriétaires de maison du Québec une solution simple, soit de permettre de les coordonner à merveille!

Garaga offre actuellement 3 designs de porte de garage (Vog, Prestige et Moderno) pour s’agencer aux designs de portes d’entrtée de Novatech (Vog, Prestige et Mundo)

Comme nous l’indiquait M. Maxime Gendreau, co-président chez Garaga : « En plus des designs de porte, Garaga et Novatech vous offrent maintenant une multitude de verres identiques, pour que la fenestration de votre porte de garage et celle de votre porte d’entrée se coordonnent harmonieusement. »

Ces nouveaux designs sont disponibles dès maintenant sur le Centre de design de Garaga au http://www.garaga.com/centredesign

Pour en savoir plus sur la gamme des produits Garaga, visitez www.garaga.com

À propos de Garaga
Garaga® est une entreprise familiale québécoise depuis plus de 35 ans et est le plus important manufacturier de portes de garage (résidentielles, commerciales et industrielles) isolées au Canada. Garaga possède deux usines de fabrication : Saint-Georges (QC) et à Barrie (ON). Ses produits sont offerts à travers un réseau de spécialistes en portes de garage à travers tout le Canada et le Nord-est et de la région des Grands Lacs aux États-Unis.

À propos de Novatech
Novatech est une entreprise de fabrication de portes d’entrée, de porte-patios et de verres pour porte d’entrée dont le siège social est situé à Ste-Julie (QC). Elle possède des centres de distribution à Toronto et Calgary. Novatech est aussi présent dans plus de 30 états aux États-unis. Web site : https://www.groupenovatech.com/fr_canada_quebec/

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de Garaga. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

Les produits Dipline font leur entrée au Canada

Une technologie sans fil adaptée au monde du design
Semblables à des panneaux de plafond suspendu, les produits Dipline transforment une surface entière en une prise de courant sécuritaire de 12V. Les panneaux conducteurs peuvent habiller un mur, un plafond ou toutes autres surfaces auxquelles songeront les esprits créatifs.

Les produits ont été conçus pour les designers les plus exigeants. Ils permettent de choisir et de modifier à volonté l’emplacement de la lumière, son intensité et sa couleur. En les utilisant, les designers peuvent transmettre de façon exacte à la pièce l’émotion souhaitée. Ils peuvent créer des concepts uniques à partir de patrons pour épater la galerie ou simplement y installer des spots et ce, sans câblage. Ils n’auront qu’à piquer Dipline à l’emplacement souhaité, et ce sera allumé!

À propos de Dipline
Dipline a été créé et développé en France par les plus grands experts. Il a fallu dix ans de recherche pour concevoir un produit parfait. Distribué à travers le monde, il est depuis peu disponible au Canada.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de
Dipline. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

Le Festival international de jardins amorce la construction des jardins de sa 19e édition

MAIZEing de Marta Milà Pascual, architecte et architecte paysagiste et Marc Torrellas Arnedo, architecte — Barcelone, Espagne

L’origine de la colonne de Josep Congost et Louis Sicard, architectes et artistes – Valence, Espagne

La ligne de 100 ans de hatem+d [Étienne Bernier, architecte, Marianne Charbonneau, architecte, Mélanie Dereymez, stagiaire en architecture, Théo Jarrand, stagiaire en architecture, Steeven Bérubé, artiste 3D] — Québec (Québec) Canada

Le rocher très percé de Humà Design [Stéphanie Cardinal, designer, Olivier Laplante-Goulet, designer multidisciplinaire, Lorelei L’Affeter, artiste] et Vincent Lemay, architecte paysagiste — Montréal (Québec) Canada

Les hélicoptères de Carson Isenor, paysagiste et Anna Thomas, étudiante en architecture de paysage — Vancouver (Colombie-Britannique) Canada

Carousel de ISO [Nuala O’Donnell et Maxwell Schnutgen, stagiaires en architecture, Etienne Issa, designer d’architecture] — Vancouver (Colombie-Britannique) Canada

Assemble de Katie Strang, paysagiste, Christine Dewancker, artiste et charpentier, Craig Van Ravens, designer d’architecture — Toronto (Ontario) Canada, a reçu une mention spéciale du jury et offrira un espace de jeu pour les visiteurs de tous âges — un assemblage sera requis!

Ces nouvelles installations se joignent aux six playsages construits l’an dernier et qui ont eu la cote auprès des 10 000 enfants venus en famille, en camp de jour ou en visite scolaire. Au total, 25 jardins contemporains seront présentés à Grand-Métis. Le Festival international de jardins proposera également des installations extra-muros au Musée de la civilisation à Québec et sur la place De La Dauversière dans le Vieux-Montréal.

Le jury de l’édition 2018 était composé de Jonathan Cha, docteur en aménagement de l’espace et urbanisme, urbanologue et architecte paysagiste, membre agréé et vice-président de l’Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ); Eda Holmes, directrice artistique et directrice générale, Centaur Theatre, Montréal; Patrick Pellerin, graphiste, Principal Studio, Montréal; François Leblanc, coordonnateur technique, Festival international de jardins et Alexander Reford, directeur, Festival international de jardins et Jardins de Métis.

L’appel de candidatures international a généré la réception de 148 projets soumis par plus de 700 architectes, paysagistes, designers et artistes en provenance de 27 pays. Les nouveaux projets ainsi que toutes les candidatures sont présentés en ligne sur le site Internet du Festival www.festivalinternationaldejardins.com.

À propos du Festival international de jardins
Le Festival international de jardins est le plus important festival de jardins contemporains en Amérique du Nord. Depuis sa création en 2000, plus de 175 jardins différents ont été présentés in situ à Grand-Métis et dans des lieux extra-muros au Canada et à l’étranger. Présenté aux Jardins de Métis, dans la région touristique de la Gaspésie, le Festival se déroule sur un site adjacent aux jardins historiques, permettant d’établir un dialogue entre l’histoire et la modernité, entre conservation, tradition et innovation. L’événement propose chaque année des créations réalisées par quelque soixante-dix architectes, architectes paysagistes et concepteurs de divers horizons, dans un environnement naturel en bordure du fleuve Saint-Laurent. Le Festival international de jardins est présenté grâce au soutien financier de : Conseil des arts du Canada, Patrimoine canadien, Emploi-Été Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec et Emploi-Québec.

À propos des Jardins de Métis
Lieu historique national du Canada et site patrimonial du Québec, les Jardins de Métis sont un arrêt incontournable pour tous ceux qui visitent la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Espace culturel et destination touristique depuis plus de 55 ans, les Jardins de Métis demeurent l’un des lieux les plus achalandés de la région est du Québec et offrent aux visiteurs des expériences diversifiées qui sollicitent tous les sens. Situés au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Mitis, ils ont été conçus par Elsie Reford de 1926 à 1958 et figurent au palmarès des jardins nord-américains les plus réputés. Hydro-Québec est le commanditaire principal des Jardins de Métis depuis 1999.

Les Jardins de Métis seront ouverts tous les jours, du samedi 2 juin au dimanche 7 octobre 2018. En tout temps, l’admission est gratuite pour les enfants de 13 ans et moins. Visitez le jardinsdemetis.com pour en connaître davantage.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de
v2com. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.

Les nouvelles suites Extrême WOW du W Montréal sont officiellement lancées

Situé au cœur du Quartier International de Montréal et logé dans l’immeuble historique de la Banque du Canada, le W Montréal est un hôtel de luxe qui se distingue grâce à son identité racée, à la fois élégante et extravertie, toujours à la page des tendances du design, de la mode et de la musique.

Le récent projet de rénovation a permis de redonner vie aux suites WOW 1001, 1012, et 1013. Celles-ci offrent aujourd’hui un décor muséal, inspiré des emblèmes culturels de la ville de Montréal. Les artéfacts sont revisités et adaptés au contexte de l’hôtel. Ensemble, ils racontent une histoire, celle d’une ville d’avant-garde, fière de son patrimoine.

La suite 1001, la plus spacieuse, en est un brillant exemple : l’espace dînatoire et le bar Habitat reprennent les formes déconstruites d’Habitat 67, le tapis central et la bibliothèque font un clin d’œil à la station de métro Villa Maria, le tapis du coin cinéma frétille sous un feu d’artifice d’été, le luminaire suspendu surplombe le lit d’une dense structure géométrique telle la biosphère, les coussins en fourrure naturelle posés sur le lit rappellent la traite industrielle ayant marquée l’histoire de la métropole, enfin les œuvres d’art sont le reflet de l’éclectisme et de l’avant-garde des mouvements artistiques locaux.

Les lieux ont été complètement revampés afin de refléter la philosophie haute en couleur de la bannière. L’espace est multifonctionnel, modulable et amovible. En effet, tout le mobilier a été conçu sur mesure et réfléchit dans l’optique de pouvoir complètement vider l’espace de ses meubles. Celui-ci devient alors un local vaste, 100 % appropriable, dans lequel un spectaculaire panorama de la ville est mis en valeur.

La suite 1001 est une destination aux multiples usages, que ce soit pour une nuitée exclusive ou un évènement privé : réunions d’entreprise, lancement de produits, soirée avec DJ, ou défilé de mode.

La suite est dotée d’un grand écran circulaire et d’un projecteur, pour un usage libre, aux goûts du visiteur. Elle inclut également un garde-manger et une entrée de service pour permettre la tenue d’un service de traiteur.

Les suites 1012 et 1013 seront photographiées sous peu, sous une chaude lumière estivale. Leurs œuvres en vitraux colorés reflèteront alors dans l’espace, pour créer une mise en scène unique. Restez aux aguets.

Fiche technique (suite 1001)
Date des dernières rénovations : 2004
Date de fin des travaux : Février 2017
Superficie : +/- 1,105 sq. ft. + la terrasse
Designer d’intérieur : Sid Lee Architecture
Entrepreneur général : QMD
Ingénieurs MEP : Carbonic
Mobilier sur mesure : JSP
Ébénisterie : Classique

À propos de Sid Lee Architecture
Sid Lee Architecture a récemment terminé les travaux de rénovations majeures de l’emblématique hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth. L’équipe s’active depuis sur plusieurs mandats de repositionnement dans le domaine hôtelier, pour diverses bannières, dans plusieurs villes en Amérique du Nord.

Fondée en 2009 par l’intégration de la firme d’architecture Nomade, Sid Lee Architecture est le fruit des talents et des habiletés conjugués des deux architectes et designers urbains Jean Pelland et Martin Leblanc, et de l’agence créative Sid Lee.

Œuvrant à l’échelle mondiale à partir de ses ateliers de Montréal, Sid Lee Architecture compte près de 50 architectes, techniciens, designers, gestionnaires et autres artisans. Les projets de Sid Lee Architecture se distinguent par leurs unicités et par leurs identités fortes, imprégnées de l’histoire, de la culture et de la communauté.

Depuis 2015, Sid Lee Architecture fait partie de Kyu, un nouveau collectif d’entreprises créatives établi par Hakuhodo DY Hodlings, le deuxième plus vaste réseau d’agences en Asie.

Note : Ce texte est le communiqué de presse intégral de
v2com. Sofadéco se décharge de toutes responsabilités factuelles et linguistiques.