Magazine de décoration Sofadéco Hors série - Édition Hors série 2010 - Montréal - Morphologie urbaine
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco
Obtenez votre version numérique cliquez ici!

Sommaire

Sofadéco Hors série / Hors série 2010



Ce loft urbain est empreint d’un romantisme actuel et d’une modernité qui, au fil des ans, ne prendra pas une ride. Hugues Pelletier fait partie de ceux qui préfèrent la fraîcheur à la lourdeur et qui défient tête baissée les conventions que l’on impose habituellement aux décors plus conservateurs.

Texte : Julie Houde       Photos : Donald Courchesne      


Portrait de Hugo Hernandez-Piché

« J’aime créer tout en devant respecter les contraintes techniques et budgétaires », mentionne le designer Hugo Hernandez-Piché à propos de son métier, qu’il pratique depuis maintenant 15 ans. Le créateur se veut un véritable sculpteur d’espace; il possède un imaginaire identifiable et une signature inimitable. Ne se laissant pas intimider par les projets d’envergure, il élabore avant tout des décors pour « des projets commerciaux, des bureaux et des établissements de type clinique dentaire », précise-t-il. Reconnu d’abord pour ses ambiances très modernes, le designer jongle toutefois avec tous les styles et démontre un savoir-faire indéniable dans chacune de ses créations.<##>


Autrefois occupé par Foster & Watson, une manufacture de papier peint, et ensuite par une quincaillerie, l’immeuble qui renferme maintenant le loft présenté a longtemps contribué au développement de l’économie locale. Plusieurs acquéreurs se sont succédés, et, aujourd’hui, l’espace est l’hôte de nombreux appartements luxueux, où de jeunes professionnels ambitieux se sont installés. « Jusqu’en 2007, mon unité était occupée par les locaux de Pop média. Je l’ai reconvertie en espace habitable en 2008. J’ai acheté l’unité vide (où il n’y avait que quatre murs) et nous avons rénové l’endroit », explique M. Pelletier.

Très talentueux, mais ne pouvant porter tous les chapeaux, le propriétaire a confié la conception des plans au designer Hugo Hernandez-Piché. « Il était là pour les dimensions et pour proposer l’idée de départ en général. Par contre, c’est mon concept personnel », explique Hugues Pelletier. Un procédé consensuel où le génie des couleurs de l’un et l’expérience inégalable de l’autre se sont se complétés sans heurts. Philosophie « hernandezienne » oblige, le designer a exploré avec une minutie exceptionnelle toutes les ressources visuelles. « L’idée de départ était de créer des espaces de vie distinctifs en utilisant des séparations architecturales intéressantes, sans cloisonner, explique Hugues Pelletier. Je voulais un look jeune et masculin. » La touche sophistiquée du décor vient du design de type bar-salon urbain qui unit matériaux bruts et raffinés.

Lire l'article complet