Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2009 - Espace à découvrir - Place au Montego Resto Club
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Octobre 2009



Passage obligé, mais ô combien magistral, le Montego Resto Club a fait peau neuve en 2006, après qu’un incendie eut ravagé le célèbre restaurant de l’avenue Maguire. Sous le slogan « nous brûlions d’envie de revoir notre clientèle », le Montego renaissait de ses cendres pour devenir celui que l’on connaît aujourd’hui. Une ambiance éclatée, festive et décontractée anime maintenant l’endroit où l’on sert un menu inégalé des plus créatifs. Découvrez ou redécouvrez un décor où les styles se marient les uns aux autres pour former un espace actuel et branché.

Texte : Julie Houde       Photos : Lysa Roy      


Le restaurant
Riche en couleurs et en textures multiformes, la section restaurant dévoile ses charmes aux clients avares de stimulations visuelles. Courbes, couleurs éclatantes, tel l’orangé, et design particulier transportent les hôtes dans un univers ensoleillé et divertissant.

Ainsi aménagé, le plafond dynamise la pièce et lui confère une intimité certaine. Un espace des plus vivants où l’on peut s’asseoir pour déguster son repas.

Instant chic
Savourez un copieux festin au cœur de ce décor somptueux, où se dresse une cloison capitonnée sertie de bijoux. Bien que ce ne soit qu’une illusion, le résultat est plus que saisissant. Dans le Grand Salon, qui peut accueillir jusqu’à 60 personnes, se conjuguent convivialité et intimité. La pièce regorge de rideaux et de tissus enveloppants qui donnent l’impression aux convives de se trouver dans un théâtre. Tout près, un éclairage DEL modifie l’ambiance selon la couleur qu’il adopte. Puis, certaines tables privilégiées sont accompagnées de chaises aux motifs variés se rapportant à ceux présents dans le décor.

Un téléviseur qui sort du plancher peut être mis à la disposition des clients à tout moment. De plus, on a aménagé dans la pièce un système de son pouvant être opéré par un D.J. L’endroit semble beaucoup plus haut qu’il ne l’est en réalité grâce au plafond tendu signé Barrisol. Un leurre intéressant qui ajoute du surréalisme aux repas.

Lire l'article complet