Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2009 - L'ABC d'une transformation - Une nouvelle descente d’escalier en 24 heures chrono
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Octobre 2009



Notre lecteur Alain projetait de mettre en lumière sa descente d’escalier. Nous lui avons donc concocté un petit aménagement soulignant le caractère de cet espace, à réaliser en un samedi. Accompagnez-moi dans cette marche à suivre…

Texte : Valérie Gilbert, artiste peintre       Photos : Donald Courchesne      


Liste du matériel

Miroir en rotin : 100 $ IKEA
Chandelier mural: 34,99 $ HomeSense
Tapis en laine: 19,99 $ HomeSense
Bouquet de roses: 15 $ L’épicerie IGA
Vase : 20 $ RONA
Table console en bois: 129,99 $ IKEA
Vinyles adhésifs jardin vert: 16,99 $ IKEA
Vase en céramique : 49,99 $ IKEA
Branches de saule (en botte) : 19,99 $ IKEA
Vase en verre: 9,99 $ IKEA
Chandelle ronde: 0,99 $ IKEA
Jeté en laine : 29,99 $ IKEA
Lampe en rotin : 39,99 $ IKEA

Coût total de la transformation : 487,90 $


Niveau de la transformation : débutant
Durée : une journée


A. Comme vous pouvez le constater, l’architecture et la richesse des matériaux de cette descente la rendent magnifique. Elle ne laisse personne de glace!

B. Donc, le besoin de notre lecteur concerne davantage les éléments de décoration que l’on peut incorporer pour accentuer le cachet.

C. Notre point de départ : le lustre en cuivre et en verre s’harmonise très bien avec les teintes chocolatées des revêtements de sol. Afin de donner de la chaleur à ce lieu, nous avons opté pour des accessoires modernes en bois et en rotin. Ils offrent un air de voyage et de convivialité à cet espace clé qui ouvre sur le reste de la maison. De plus, nous voulions présenter une certaine uniformité dans les tons pour que le lieu soit assez monochrome.

D. Un grand miroir crée un bel effet trompe-l’œil en soulignant les lignes graphiques des barreaux d’escalier. Il donne également l’impression que l’escalier est plus large.

E. Le chandelier mural sert de rappel à l’élément clé, le lustre, et met en lumière la rondeur du mur de cette descente d’escalier.

F.Un petit coin fourre-tout enjolive l’espace perdu en bas de l’escalier. Celui-ci peut aussi bien servir de rangement que de présentoir pour les beaux objets de la maison. Ici, une lampe ultramoderne en rotin aux lignes courbes s’harmonise avec un bouquet de roses. Celui-ci apporte la couleur accent dans cet espace aux tons terreux.

G. Un long vase habite le haut de l’escalier. Afin de créer un meilleur effet de hauteur, on l’a orné de quelques branches, accentuant le caractère chaleureux et convivial du lieu.

H. Finalement, question de délimiter l’espace, un petit tapis agrémente le bas de l’escalier. Il permet de créer une séparation psychologique entre la descente d’escalier et l’entrée de la maison.

Note de style : Afin d’habiller les murs de la cage d’escalier, on peut y fixer du vinyle adhésif aux motifs floraux avec, comme touche finale, un simple petit bougeoir en verre. Ces détails habilleront ce coin oublié, tout en le personnalisant.