Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2009 - Tour de proprio - L’élégance dans sa plus simple expression
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Octobre 2009



Pour refaire sa vie à seulement 500 pieds de chez soi, il faut de toute évidence être tombé en amour… Sous l’effet d’un coup de foudre vivement ressenti, un couple s’est laissé charmer par une résidence qui avoisinait la leur. Ils l’ont tout d’abord remarquée au cours d’une promenade puis, comme par chance, elle fut mise en vente. Après qu’ils l’eurent visitée, considérée, et désirée, elle leur fila entre les doigts… Deux ans plus tard, c’est au comble du bonheur qu’ils l’ont finalement acquise. En prenant possession de la résidence, les nouveaux occupants ont pris soin de lui rendre son identité première, celle d’un lieu de bon goût empreint de pureté, d’élégance et d’harmonie.

Texte : Élizabeth Jolicoeur       Photos : Brigitte Thériault      


Construite en 1964, cette résidence est inspirée du style maison des Prairies (Prairie Houses), un courant architectural créé au début du XXe siècle par l’architecte américain Franck Lloyd Wright. Bien moderne avant l’heure, cette maison des Prairies proposait une construction basse et tout en longueur. Une telle conception permettait de mettre en valeur de magnifiques espaces intérieurs ouverts, donc des pièces hautement aérées. C’est dans cette optique que le propriétaire précédent, architecte de profession, lui a redonné sa véritable personnalité grâce à de multiples travaux au cours desquels on a enlevé des murs, puis redéfini les espaces. Toujours inspirés des travaux de Franck Lloyd Wright – pour qui le rapport à la nature était essentiel –, l’architecte a créé un ensemble harmonieux à partir d’une matière noble et indémodable, le bois. Dans la majeure partie des pièces, le cerisier s’intègre maintenant naturellement à l’ensemble. Au final, l’architecture de chaque espace de vie convient à la perfection à sa fonction première.



Lire l'article complet