Magazine de décoration Sofadéco - Édition Décembre 2008 - Tour de proprio - Comme un art de vivre

Obnubilé par l'architecture d'un couvent située Thetford Mines, le propriétaire de cette maison en a fait sa Muse tout au long de la construction de sa demeure à Sainte-Foy. Il s'est ensuite adressé à des professionnels pour mettre sur papier ses aspirations. Architecte et designers ont donc collaboré afin de réaliser ce projet d'envergure.

Texte : Julie Houde      


Portrait du designer Pierrot Poulin

« Je fais le plus beau métier du monde! », s’exclame M. Piero Poulin, designer de renom depuis maintenant 25 ans. Créateur d’univers personnalisés, il place toujours ses clients au centre de ses créations. « J’interprète et je reproduis ce qu’ils ont en tête », ajoute-t-il. Sa personnalité sympathique et sans prétention fait de lui un designer très apprécié de sa vaste clientèle.


Pierrot Poulin, l'homme derrière la conception de la décoration, a créé une ambiance de style manoir anglais agrémenté de touches actuelles. Ainsi, la hauteur des plafonds, la richesse des matériaux, la tapisserie et la présence d'arches représentent bien le style rustique de l'époque choisie.

Une entrée remarquée

Derrière les portes, l'escalier se dévoile à la manière d'une oeuvre d'art. Il exerce une attraction particulière par la beauté de ses courbes fluides qui traversent les trois étages de la maison. Les tons de crème et de taupe qui revêtent les murs laissent la vedette à la richesse du grain du chêne qui forme les marches et le garde-corps. Le designer a créé des niches plus pâles pour souligner la courbure des murs. Discrètes, ces dernières rehaussent les cloisons en leur apportant un chic absolu.

Comme si elles étaient exposées dans une galerie d'art, les oeuvres des occupants sont mises en valeur dans ce décor riche en couleur. Elles ont été introduites dans des encadrements insérés à même le mur. Un papier peint où se dessinent des motifs rouges sur un fond crème s'harmonise avec le bas des cloisons.

Puis, tout près de l'entrée, un banc rappelle les meubles des manoirs anglais par sa forme arrondie et ses motifs rythmés.

Espace gourmand séduisant

La cuisine s’anime autour d’un îlot central où logent une aire de travail et un comptoir-lunch. Véritable coup de cœur pour les propriétaires, ce dernier peut accueillir plusieurs membres de la famille lors des repas, parfois pris à la sauvette. Entre les surfaces de granit, deux colonnes soutiennent des armoires en érable où se profile la verrerie. On crée ainsi une séparation visuelle sans toutefois compromettre l’espace.

Un emplacement a été réservé pour y déposer le téléphone. On peut s’y asseoir pour converser plus longuement . Les notes et les numéros de téléphone sont sagement conservés dans des cases prévues à cet effet, tout juste au-dessus l’îlot, à la hauteur des yeux .

De nombreux espaces de rangement munis de subtils détails d’ébénisterie sont aménagés tout autour. On y a même intégré des niches décoratives qui reçoivent les photos de famille ainsi que des arrangements floraux. Des luminaires encastrés soulignent l’importance qui leur est accordée dans le décor.

La robinetterie trouve sa place sous la grande fenêtre. Vêtue que de stores pour empêcher les regards indiscrets le soir venu, cette dernière laisse pénétrer ardemment la lumière naturelle du jour pour illuminer la pièce.

Source d’inspiration

Véritable lieu d’expression de la créativité, la salle à manger revêt un concept hors du commun. Au plafond se dessine un ciel pommelé de quelques nuages. À l’est, le soleil se lève et un bleu azur recouvre le plafond et les murs. À l’ouest, l’astre se couche et laisse place à des couleurs chaudes et orangées. Un faux-fini réalisé avec soin par Virginie Rainville. Le mur de briques continue de faire croire à la famille qu’elle prend son goûter à l’extérieur.

Des chaises au design élégant et aux couleurs royales s’animent autour d’une table massive digne d’un manoir anglais.

La pierre angulaire

On entre ici dans le confort d’une pièce invitante. Les couleurs foncées du papier peint ligné conjuguées au mur de pierres enveloppent l’atmosphère d’une chaleur certaine. Dans le même esprit, le plafond a été abaissé au moyen de caissons maïs et crème pour favoriser la détente et l’intimité. Des lambris de bois rehaussent la beauté des cloisons tout en leur conférant l’aspect manoir anglais désiré par le propriétaire.

C’est le foyer au bois, centre d’attraction principal, qui a été mis à l’avant-scène dans ce module de rangement en chêne massif. De part et d’autre, des niches supportent les haut-parleurs ainsi que des ornements décoratifs. On a accordé moins d’importance au téléviseur qui, ouvert seulement pendant la diffusion des informations, devenait plus secondaire.

Les tentures prennent en filature les angles multiples de la fenêtre. Les imprimés ton sur ton qu’elles revêtent se trouvent également sur les coussins déposés sur les causeuses de cuir. Puis, un fauteuil ligné agence ses charmes avec ceux du papier peint pour créer une harmonie entre eux.

Occupation double

Aménagée à la fois pour elle et lui, la salle de bains offre la possibilité aux deux hôtes de se faire une beauté en même temps , le matin venu. Chacun d’eux possède un robinet, une surface de travail ainsi que des espaces de rangement qui lui sont propres.

Un espace spécialement conçu pour elle trône également au centre du meuble-lavabo tout en dégageant une prestance impressionnante. L’érable utilisé crée un contraste avec le ton des murs et celui de la céramique, ce qui le met en valeur.

Au sol, la céramique a été placée selon différents angles afin de former un hexagone au centre de la pièce. Discret, ce jeu permet de rehausser le décor de façon subtile. De son côté, le plafond inégal propose une atmosphère intime recherchée lorsque arrive l’heure du bain. Il procure charme et élégance à cette pièce invitante.

Le bain, entouré d’érable et de céramique, permet aux propriétaires d’y installer un arrangement floral ainsi que les draps de bain lorsque besoin est. Il est accompagné d’une immense douche de verre où petits et grands carreaux de céramique se mesurent les uns aux autres pour un résultat des plus intéressants.

L’habillage de la fenêtre se fait discret pour y laisser pénétrer la lumière du jour, alors que des stores opaques recouvrent cette dernière le soir venu.

Réservé aux enfants

Aménagé autour de l’escalier, au dernier étage, ce bureau inspire créativité pour les travaux à effectuer. Plus d’excuses pour ne pas travailler lorsqu’on dispose d’un tel environnement, surtout utilisé par les enfants.

Le papier peint aux airs rustiques s’harmonise aux carreaux des autres murs. Encore une fois, on a recouvert le bas des cloisons avec des lambris blancs pour enrichir la pièce et lui procurer un aspect de manoir. Puis, un fauteuil rouge apporte une touche urbaine au décor plus campagnard.

Scène nocturne

Cachée derrière une arche, cette chambre à coucher plus traditionnelle assure un sommeil profond à ses propriétaires. Elle contient l’essentiel, soit un lit somptueux où la literie dévoile ses motifs abstraits, deux commodes ainsi que des tables de nuit. Intéressant : un foyer apporte le romantisme désiré.

Un grand cru

Au rez-de-jardin se dévoile la cave à vin, un véritable coffre-fort rempli de petits trésors qui s’y accumulent d’année en année. Une importante sélection de bons vins se bonifient sur un présentoir de bois, fabriqué avec soin par le propriétaire. Entourée de pierres sur les murs, d’ardoise au sol et d’un plafond de cèdre, la pièce est dotée d’un thermostat pour contrôler la température et l’humidité. L’endroit par excellence pour un amoureux des bons crus.

Dans une pièce contigüe, on a aménagé un coin dégustation pour dénicher les arômes contenus dans certaines bouteilles. Un vieux parchemin parsemé d’écritures anciennes semble se dérouler sur un mur de briques. On y révèle des noms de cépages et d’autres de vins, un peu effrités par le temps. Un faux-fini qui transporte les hôtes à une tout autre époque.

Il était une fois…

Au milieu des couleurs toniques et des murs en angle siège le cinéma maison des enfants. S’exposent alors sur les cloisons les affiches de films qui leur sont chers. Les fauteuils confortables reprennent certaines couleurs des tentures opaques pour une pièce des plus éclatantes.

Bref, une vie d’inspiration manoir anglais se dévoile entre ces murs telle une manière de vivre, telle un art de vivre.