Magazine de décoration Sofadéco - Édition Novembre 2008 - Destination - Istanbul

Ville moderne, ottomane, byzantine, romaine et grecque.Terre partagée entre l’Europe et l’Asie.Tu baignes dans la mer de Marmara, le détroit du Bosphore et l’estuaire de la Corne d’Or. Tu présentes une mosaïque architecturale et humaine foisonnante.
Voici quelques-unes de mes perceptions de ton histoire …


Texte : Line Gariépy      


1- 2-Sainte-Sophie

Symbole de l’époque byzantine (395 à 1200), l’église Sainte-Sophie fut inaugurée en 537 et s’appelait « Sainte-Sagesse » (Ayasofya en turc). Elle était la plus grande de la chrétienté jusqu’en 1453. Sous l’Empire ottoman (1330 à 1922), le sultan Mehmed II, dit « le Conquérant », en fit une mosquée jusqu’à ce qu’Atatürk la transforme en musée.

Simplement grandiose de l’extérieur comme de l’intérieur.

3- La mosquée Bleue

Commandée par le sultan Ahmed Ier en 1616 pour rivaliser avec Sainte-Sophie, cette mosquée est sacrée, car elle a 6 minarets (tours en forme de flèche). On la surnomme « mosquée Bleue » au lieu de l’appeler par son nom initial « mosquée du Sultan Ahmet » à cause de la multitude de carreaux de faïence bleus de son intérieur.

4- Les chats

Les nombreux félins en liberté font ronronner le pays. La loi non écrite du chat pacha y a sûrement été déclarée.

5- Atatürk

Fin stratège, le Turc Mustafa Kemal a gagné les combats contre l’envahisseur grec et s’est opposé au partage du territoire ottoman à la suite de la défaite de la Première Guerre mondiale. Il a libéré et reconstruit l’état moderne de la Turquie dès 1920.
Dans les lieux publics, on retrouve des portraits d’Atatürk. On lui voue un culte considérable .

6- Le bazar

O n y musarde, on y bazarde.De l’achat précoce au jeu de négoce.
Une balade au bazar, c’est un moment de plaisir passé avec le sourire.

7- Les fontaines

Il faut dire « fontaine, je boirai de ton eau », car elles vous courtisent partout dans les villes, ces fontaines initialement construites par nécessité publique.
Attention, malgré tout, l’eau n’est pas potable.

8- Le commerce

L’esprit d’entreprise et de commerce est bien implanté chez les Turcs.
La situation géographique a favorisé le commerce et les marchands ont su en tirer partie. Aujourd’hui, beaucoup de commerçants autonomes exercent encore leur entreprise.

9- L’époque byzantine

Belle empreinte de l’époque byzantine encore existante : l’aqueduc de Valens à Istanbul. Sa construction a permis l’apport d’eau dans toute la région pendant des siècles.

10- Les tapis

Ils ne sont pas volants mais plutôt resplendissants par leurs couleurs, motifs et textures.
Des œuvres d’art sur lesquelles on ose à peine marcher, et pour lesquelles il faut marchander.

11- La pêche

Sur les rives du Bosphore et de la Corne d’Or, nombreux sont les pêcheurs qui taquinent le poisson à l’ombre d’une mosquée.

12-13-14- Palais de Topkapi

Palais du sultan, d’une richesse sans équivoque. Pendant l’Empire ottoman, janissaires, eunuques, vizirs et harems ont pris place dans la cour du plus grand des grands, le sultan.

15- Les Derviches tourneurs

Groupe religieux issu de l’Islam, les soufis de Mevlevi pivotent sur eux-mêmes en priant Dieu . Ces cérémonies musicales sont envoûtantes.

16- Les yalis

Ces maisons de bois ottomanes sont malheureusement moins nombreuses qu’à l’époque glorieuse de l’Empire. Néanmoins, quelques-unes ont été restaurées.

17- Bris de jeûne

Durant le ramadan, les musulmans doivent faire un jeûne de 30 jours de l’aube jusqu’au crépuscule. Un appel à la prière indique le bris de jeûne quotidien. C’est un moment unique et convivial où tous partagent un bon repas en famille ou entre amis.