Magazine de décoration Sofadéco - Édition Novembre 2008 - Les chambres - Distinction marquée pour des jumeaux de sept ans

Bien qu’ils soient jumeaux, Ann-Frédérique et Antoine possèdent des personnalités bien différentes. L’une est née avec une âme d’artiste , adore le maquillage et excelle dans le rôle de la jolie princesse, pendant que l’autre est un mordu des automobiles. On leur a donc confectionné des chambres à l’image de leur personnalité.

Texte : Julie Houde      


Une chambre royale pour Ann-Frédérique

- Un papier peint à carreaux recouvre la partie supérieure du mur. Il dévoile les couleurs préférées de la jeune fille. On les trouve d’ailleurs dans plusieurs éléments de la pièce.

- Assise sur son banc de princesse, Ann-Frédérique apprend rapidement les rudiments du maquillage. À sa portée, une jolie coiffeuse pour y ranger tous ses produits de beauté.

- Un refuge a été installé entre les deux fenêtres. Utilisé surtout pour jouer, il sert également de rangement.

- Une cantonnière se poursuit d’une fenêtre à l’autre pour donner l’impression d’une fenestration immense.

- Au-dessus du lit, une étagère munie de sabots met en évidence l’inestimable collection de toutous d’Ann-Frédérique.

- Des guirlandes roses ont été suspendues à l’entrée afin de créer plus d’intimité dans la chambre tout en ajoutant une touche de magie.

Couleur tonic pour Antoine

- Le rouge qui habille les murs et le papier peint semble tout à fait convenir à ce garçon actif.

- Amateur de petites voiture s, il expose sa collection sur la porte menant à l’escalier. Rassemblées ainsi, elles ne peuvent être égarées partout dans la pièce.

- Plusieurs tablettes de bois regorgent de souvenirs, de trophées et d’objets précieux pour Antoine.

- Une causeuse a été installée près des fenêtres pour créer un coin lecture charmant et très confortable.

- Pour effectuer ses devoirs loin du bruit ambiant, le jeune garçon possède son propre espace de travail éclairé à souhait par des luminaires suspendus. Plus d’excuse pour tout remettre au lendemain!