Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2008 - Soyez informé - Pour choisir le foyer qui vous convient

Au bout des feuilles s’éveille tranquillement l’automne, qui apporte dans ses bagages non seulement mille et une couleurs savoureuses, mais aussi un air frais qui nous pousse à nous emmitoufler dans une couverture tout près de la chaleur réconfortante d’un foyer…

Texte : Julie Houde      


Sources

Merci à M. Patrice Mercier de Luminaire Napert, aux conseillés en vente des Foyers Don-Bar et à ceux de Poêles et Foyers de la Capitale pour leurs précieux renseignements.



Il réchauffe les orteils gelés de Noémy, sèche les feutres mouillés des bottes de Jérémy, calme bébé Nathan qui n’arrive pas à dormir et offre romantisme et sérénité à papa et maman quand les enfants sont couchés. Peu importe le type de foyer utilisé, il ajoute une touche chaleureuse au décor qu’il rehausse et contribue même parfois à diminuer le montant de la facture d’électricité.

Voici donc quelques points à considérer pour trouver le foyer qui correspond à vos besoins.

Le foyer au gaz

(+) Très prisé par les consommateurs depuis plusieurs années déjà, le foyer au gaz possède plusieurs avantages. Très sécuritaire, il peut être installé à plusieurs endroits dans la maison. L’allumage se fait rapidement et aisément, et il est même possible de contrôler la flamme à l’aide d’un thermostat, ce qui modifie le niveau de chaleur ambiant.

Le foyer au gaz demande très peu d’entretien, bête noire de plusieurs consommateurs. La plupart des modèles fonctionnent sans électricité, ce qui procure chaleur et lumière même en cas de panne . Aucune sortie au toit n’est nécessaire, un simple tuyau d’évacuation étant utilisé.

(-) L’installation et la réparation du foyer au gaz doivent être effectuées uniquement par des entrepreneurs spécialisés en gaz.

Certains disent que ces foyers sont polluants, mais M. Patrice Mercier, de Luminaire Napert, explique que c’est plutôt la façon de fabriquer le gaz qui pollue et non l’utilisation du foyer lui-même.

Autre inconvénient lorsque le foyer fonctionne au propane : il y a nécessairement présence d’un réservoir sur le terrain. De plus, le prix du gaz qui monte en flèche depuis quelque temps incite certains à se tourner vers un autre combustible.

Prix : à partir de 2000 $, installation comprise *


Le foyer au bois

(+) Le foyer au bois crée une ambiance plus naturelle et sa chaleur demeure incomparable. Il est facile à utiliser et sa durabilité est prouvée. Ce foyer fonctionne sans électricité et certains modèles possèdent une surface de cuisson pour la préparation de mets savoureux . De plus, l’approvisionnement en bois se fait facilement.

Aujourd’hui, grâce à la norme EPA 1900 de l’Agence américaine de protection de l’environnement et à celle de l’Association canadienne de normalisation, soit la norme B415. 1, les foyers au bois assurent une combustion beaucoup plus propre que leurs ancêtres. Les foyers certifiés EPA permettent une meilleure combustion du bois. Par conséquent, peu de fumée se dégage de la cheminée et beaucoup moins de créosote (polluant atmosphérique) s’échappe dans l’air.


(-) Le foyer au bois nécessite une cheminée, ce qui rend sa mise en place plus coûteuse, sans parler des normes d’installation très sévères. Ce type de foyer demande beaucoup d’entretien. Et puis, contrairement à d’autres, on ne peut contrôler sa chaleur.

Prix : à partir de 3000 $*

Le foyer aux granules

(+) Ce foyer est de plus en plus populaire compte tenu de la hausse des prix du bois et du gaz. Il brûle aussi du bois, mais sous forme de petits cylindres de résidus de bois compressés . Une fois le réservoir de granules chargé, le feu peut brûler pendant 24 heures sans qu’on ait besoin de l’alimenter. Il possède donc une grande autonomie. La plupart de ces foyers sont aussi munis d’un thermostat qui permet d’obtenir le niveau de chaleur désiré.

Contrairement au foyer au bois, ses émissions polluantes sont quasi inexistantes, puisque le foyer transforme 80 % du combustible en chaleur. Un point important pour préserver l’environnement...

Le foyer aux granules ne demande pas de cheminée à haute température comme celui au bois, un tuyau d’évacuation étant suffisant. Le coût d’installation est donc moins élevé.

(-) Ces foyers nécessitent beaucoup d’entretien et leurs moteurs fonctionnent à l’électricité. Certains modèles peuvent aussi être bruyants.

Prix : à partir de 3000 $*


Le foyer électrique

(+) Très sécuritaire, le foyer électrique peut être installé dans un appartement, une copropriété ou une maison, dans la pièce désirée. Il est facile à utiliser : on le branche et le tour est joué! La chaleur provient du radiateur qui est contrôlé par un thermostat, donc on peut contrôler sa chaleur comme pour le foyer au gaz. Évidemment, il ne produit aucune émission polluante.

(L’ambiance est moins naturelle et le foyer, avant tout décoratif, ne fonctionne pas en cas de panne d’électricité.)


Prix : à partir de 500 $*

Le foyer à l’éthanol

(+) Ce type de foyer est de plus en plus populaire . Il possède une flamme réelle et fonctionne sans cheminée, ni sortie au toit. La combustion ne produit aucune suie, aucun gaz toxique, donc pas d’émission polluante. Très sécuritaire, il est facile d’entretien et peut être installé dans les petits comme dans les grands espaces. Très design, il est offert dans une multitude de modèles pour s’agencer à tous les décors.

(-) Pendant la combustion, l’éthanol dégage du dioxyde de carbone , gaz produit par l’humain lors de la respiration, ainsi que de la vapeur d’eau, susceptible d’augmenter l’humidité de l’air.

Le prix de ces foyers est souvent plus élevé que les autres, selon le modèle choisi.

Prix : À partir de 695 $, vous pouvez vous procurer un foyer à l’éthanol que vous pourrez déplacer dans votre demeure. Mais pour un foyer à l’éthanol plus prestigieux, vous devrez débourser 12 000 $ ou plus.

* Les prix mentionnés sont sujets à changement compte tenu de l’augmentation du prix du métal et du transport.