Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2008 - Tour de proprio - Sélection naturelle

À la manière d’un grand cru, cette maison se bonifie d’année en année. Voilà bientôt huit ans que les propriétaires abordent chaque pièce comme une œuvre d’art à restaurer. Les décors sont renouvelés sous leur œil attentif et celui de leur complice, la designer Josée Gouin. En admiration devant son travail, ils ont choisi cette virtuose de la déco pour enfin terminer leur projet, leur rêve inachevé.


Texte : Julie Houde      


Portrait de designer

« Je veux amener les gens à découvrir de nouveaux éléments qu’ils n’auraient pas, d’emblée, pensé à intégrer dans leur décor », explique Josée Gouin à propos de sa passion. Spécialiste depuis 25 ans en design et décoration d’intérieur et d’extérieur, dans les domaines résidentiel et commercial, la designer analyse d’abord la personnalité et les besoins de ses clients pour ensuite leur concocter un décor personnalisé des plus remarquables.


Prisant d’abord et avant tout les matériaux naturels, monsieur et madame ont choisi de les intégrer dans leur demeure pour créer un style traditionnel. Ardoise, bois franc et granit font donc partie intégrante de la maison pour un décor tout droit sorti de la nature.

Un repos bien mérité

La salle à dîner et le salon se partagent une vaste pièce. Leur style est donc le même afin qu’il n’y ait pas de séparation psychologique entre les deux endroits. Dans les deux cas, on trouve un habillage de fenêtre fait de soie brodée ainsi que les couleurs rouge et jaune, qui dominent allègrement.

Au plafond, agrémenté de retombées, se prélasse un papier peint aux motifs monochromes. On crée ainsi un espace plus intime, un cocon où il fait bon se détendre le soir venu, tout près du foyer habillé de plâtre moulé. Les moulures installées au mur ajoutent du volume au décor pour le simple plaisir des yeux.

À l’arrière-plan, une horloge grand-père marque le temps.

Un décor plus chargé a été conçu pour la salle à dîner, où l’on s’installe en soirée pour des soupers chaleureux. Un habillage de fenêtre complet enveloppe la pièce. Malgré les nombreux voilages utilisés, la couleur choisie éclaircit ce point culminant. Accompagnés par de nombreuses chaises aux tissus dissemblables, ces rideaux enrichissent le décor , sans heurts, en matière de textures.

De nombreux invités peuvent s’asseoir à la table, au milieu d’une atmosphère qui rappelle quelque peu l’époque victorienne. Derrière, le vaisselier renvoie le reflet des objets qu’il contient. Le papier peint rouge qui recouvre si bien les murs allume les conversations parfois moins dynamiques après une longue journée de travail.


« Halte-bouffe »

Véritable puits de lumière, la cuisine traduit par sa grandeur la passion des proprios pour la confection de petits plats. Poursuivant le style traditionnel, elle regorge de matériaux naturels qui lui confèrent un aspect plus sobre. Les armoires de cerisier, dont certaines sont munies d’un grillage de bois, entourent un îlot surmonté d’une hotte majestueuse. La surface de travail en granit reflète la lumière du jour et donne à la cuisine un air éclatant.

Pour partir du bon pied

Sous la lumière du jour qui pénètre ardemment par la fenêtre, le coin-petit déjeuner accueille chaque matin les maîtres de la maison pour un repas copieux. Couleur terre, chaises blanches, table de verre et décor minimaliste laissent place au fleuve, vedette de l’endroit qui dévoile ses charmes à travers l’immense fenestration munie d’un simple voilage. Comme un funambule, ce dernier se glisse sur un fil de fer pour un habillage des plus épurés. Idée ingénieuse : une mosaïque en pâte de verre encadre la table et crée une tout autre dynamique.

Une fois le petit déjeuner terminé, on passe au boudoir pour lire tranquillement le journal en peignoir.

Les couleurs utilisées et les meubles de rotin surmontés de coussins à carreaux inspirent la fraîcheur campagnarde. Le plafond, qui semble s’éterniser, laisse respirer l’endroit. De nombreuses courbes ornent le plafond et la bibliothèque pour adoucir les traits de ce petit coin revigorant.

Source de chaleur inégalée, le foyer réchauffe les matins plus frais des journées d’hiver.

Espace galerie

Véritable musée, l’escalier devient un lieu culte de la maison. L’endroit expose avec grâce les œuvres préférées de madame et monsieur. Derrière, le papier peint met en valeur les différentes toiles.

L’heure de se mettre au lit

La chambre des maîtres arbore un décor à l’européenne, où un luminaire de cristal côtoie habillage de fenêtre léger et papier peint vert. Deux toiles soulignent la tête du lit et des fleurs subtiles agrémentent les draperies afin de laisser entrer la nature à l’intérieur.

Le foyer de la salle de bains se prolonge dans cette pièce pour des nuits romantiques et de beaux rêves assurés.

Salle de bains

Ici, un jeu de symétrie met en valeur chaque objet et chaque meuble qui se trouvent dans la pièce. Le papier peint aux motifs texturés fait ressortir les miroirs dorés. Au plafond, des retombées soulignent l’emplacement de la douche et du bain. Ce dernier, placé au centre de la pièce, permet à celui qui s’y repose d’entrevoir le fleuve par la fenêtre et d’admirer le feu dans le foyer situé tout près.

Enfin, la demeure est le résultat d’un travail d’équipe entre les propriétaires et la designer; elle a su apporter à ces derniers des idées innovantes tout en respectant leurs besoins. Dans cette maison faite sur mesure qui s’affine avec le temps, chaque pièce convient à son moment de la journée.