Magazine de décoration Sofadéco - Édition Été 2008 - Destination - La Chine

Se rendre en Chine ne signifie pas seulement franchir des fuseaux horaires et survoler l’océan . C’est pénétrer dans un monde où les imbrications du passé et du présent nous déroutent immanquablement! Quoique cette plus vieille civilisation vivante du monde se soit permis un certain détachement à l’égard du temps, on lui doit les plus importantes inventions qui ont fait évoluer les peuples. Où en serions-nous sans le papier, l’imprimerie, le compas, la soie et la poudre à canon des Chinois? Difficile à imaginer…

Texte : Suzanne Gosselin      


Aujourd’hui, avec ses 4000 ans d’histoire, ce pays sait séduire les voyageurs par ses contrastes en leur livrant ses secrets et légendes. Même si la Chine a prestement rattrapé le monde moderne, elle nous émeut, car elle a su conserver des traditions millénaires. Ces images vous amèneront au cœur d’un pays où deux vitesses sont encore reines. Tout pour nous estomaquer!

1. Symboles de l’unité de l’empire du Milieu si contrastants!

Les murailles d’origine édifiées sous les Qin (221-206 av. J.-C.) furent maintes fois restaurées, prolongées, puis renforcées pour finalement être bâties en dur au XVI e siècle sous la dynastie des Ming. La Grande Muraille, construite pour protéger, a aussi permis de fixer l’image d’une Chine unifiée. L’ingéniosité des maîtres d’œuvre, le savoir-faire des bâtisseurs et l’ampleur de l’ouvrage lui confèrent un caractère universel. Conçu pour barrer la route aux Mongols, le gigantesque mur est maintenant pris d’assaut par les yuppies. Pour combien de temps encore, puisque 3 000 de ses 6 000 kilomètres édifiés sous les Ming n’existent plus?

2. BB , la tour des télécommunications

La tour de la Perle Orientale, culminant à 468 mètres, donne à Shanghai l’aspect d’une ville de science-fiction. Elle lui permet de joindre ses sujets dans ses lieux les plus éloignés. Au XXI e siècle, cette tour des télécommunications symbolise la puissance de la nouvelle Chine et sa volonté d’unifier tous ses résidants.

3. Soupçon de la Chine historique et moderne à travers ses canaux

Wuzhen nous présente ses résidences. Ce village lacustre typique avec son dédale de rivières et canaux enjambés de ponts de pierres crée une atmosphère envoûtante. Le site de plus d’un millénaire d’histoire enchante autant par la qualité de son patrimoine que par son authenticité.

4. Une excursion maritime sur le Huangpu nous permet de saisir toute l’effervescence de cette Chine commerciale entamée après le traité de Nankin, qui a mis fin à la guerre de l’opium. Shanghai nous fascine par ses gratte-ciel en démesure et sa volonté de conserver son titre de la plus grande métropole de l’Extrême-Orient. Quand le soleil se couche sur la ville , on oublie que tout cela se fait au détriment de son environnement et on lui trouve même un certain charme sous des rayons orangés!

5. Paysages bucoliques qui ne cessent de sublimer quidams et touristes en quête de reconnaissance… presque divine…

Variation sur le lac de l’Ouest dans un sampan traditionnel au gré de l’eau et du temps; cette promenade nous amène à méditer sur notre quant-à-soi. On pourrait s’y recueillir pendant des lunes et s’y sentir en complète symbiose avec la nature!

6. La Rivière Li, dont le relief est secoué par de gros pains de sucre aux formes étranges, déploie sur une quinzaine de kilomètres sa procession de formations calcaires façonnées par les caprices du temps. L’homme y vit en parfaite harmonie avec cette nature enchanteresse, au gré de sa fantaisie. Quand nous nous y sommes promenés, quelle ne fut pas notre surprise de nous y retrouver emprisonnés dans des fonds sablonneux pendant plusieurs heures! Cette petite mésaventure a malheureusement duré assez longtemps pour nous faire louper la vue de cette contrée considérée comme une des plus belles qui soient sur notre planète. Toutefois, nous avons eu la chance de saisir ce pêcheur et ses cormorans bien entraînés à rapporter leurs prises au maître.

7. Quand les murs nous dévoilent leurs atours au fil des siècles…

Le nouveau citoyen chinois, à l’aise financièrement, se différencie très peu de l’Occidental. Il craque pour les tableaux modernes, les meubles aux lignes épurées mais combien confortables et pour les tables de verre qui reflètent des visages épanouis. Aucune trace de son passé ne vient hanter ses murs et espaces à l’exception de son poisson rouge qui se prélasse au grand jour, unique rappel du feng shui qui sait s’imposer… quoique timidement. Rien qui ne puisse le distinguer de nos congénères américains!

8. Lit de la dernière dynastie

Niché au creux d’une alcôve, ce lit intègre la considération yin et yang, une croyance taoïste. Ainsi , il est non seulement pratique, mais attire aussi un meilleur feng shui, donc une chance dans la vie, une protection spirituelle venant du ciel. La couleur rouge est omniprésente pour l’énergie positive qu’elle dégage, et le cuivre et le laiton sont employés dans les parures sculptées du lit pour leur pouvoir de chasser les mauvais esprits.

Très loin de nos considérations modernes lors du magasinage des meubles des chambres à coucher! Autres temps, autres mœurs. Est-ce pour le mieux?

9. Souvenirs rieurs de… votre fidèle reporter qui, malgré de bonnes intentions au départ de Québec, s’est immensément plu à se prêter au jeu du touriste « consommateur de chinoiseries », au grand plaisir de tout voyagiste organisateur qui se respecte!