Magazine de décoration Sofadéco - Édition Novembre 2007 - Deux condos, 2 décos - Les salles à manger
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Novembre 2007




Texte : Mélanie Veilleux      


Côté jardin, la propriétaire a choisi :

♦ de délimiter l’espace;
♦ de garder son ancien mobilier;
♦ d’utiliser la pierre;
♦ de poser des stores pour la porte-fenêtre.

Au sol de la salle à manger, un tapis blanc pour faire écho à la pureté de la cuisine et pour créer un espace à part dans ce condo à aires ouvertes. La designer a dû y intégrer le mobilier traditionnel qui était cher à la propriétaire. Résultat : une salle à manger tout en sobriété.

Original : dans cette salle à manger, la pierre recouvre également un des murs. Mais plutôt que d’en recouvrir seulement la partie inférieure, comme c’est le cas dans la salle à manger précédente, elle en recouvre presque la totalité sous la forme d’un escalier.



Côté cour, la propriétaire a choisi :

♦ une pièce feutrée;
♦ le rouge, le brun et la pierre;
♦ un mobilier sur mesure;
♦ un plancher de bois franc à découvert.

Un vent d’Asie souffle sur cette salle à manger qui se veut très zen. Le rouge est encore une fois omniprésent et enveloppe la pièce de sa teinte foncée pour créer une ambiance propice aux confidences entre amis les soirs de week-end. Les rideaux qui habillent la porte donnant sur le patio contribuent également à l’ambiance, tout comme le soubassement du mur en pierre, qui apporte une note chaleureuse.

Trouvaille : un plafonnier orné de tiges de métal sur lesquelles se reflète la lumière que l’on tamise au gré des humeurs.

Côté jardin, la propriétaire a choisi :

♦ de délimiter l’espace;
♦ de garder son ancien mobilier;
♦ d’utiliser la pierre;
♦ de poser des stores pour la porte-fenêtre.

Au sol de la salle à manger, un tapis blanc pour faire écho à la pureté de la cuisine et pour créer un espace à part dans ce condo à aires ouvertes. La designer a dû y intégrer le mobilier traditionnel qui était cher à la propriétaire. Résultat : une salle à manger tout en sobriété.

Original : dans cette salle à manger, la pierre recouvre également un des murs. Mais plutôt que d’en recouvrir seulement la partie inférieure, comme c’est le cas dans la salle à manger précédente, elle en recouvre presque la totalité sous la forme d’un escalier.