Magazine de décoration Sofadéco - Édition Été 2011 - Aménagements paysagers - Double harmonie

Au cœur de la forêt mixte de Saint-Sauveur, cette demeure ornée de très nombreuses fenêtres possède une architecture contemporaine.

Texte : Sylvie Laberge      


Cette cour arrière se pare d’un jardin intime respectant le style de la demeure. Le rouge joue un rôle majeur dans la création de l’atmosphère du jardin. Cette couleur vibrante assure une ambiance festive. Sous un grand chapiteau écarlate a été disposé un mobilier sobre, mais confortable. La décoration minimaliste cadre parfaitement avec le reste de l’aménagement. Le contraste du rouge avec le vert du boisé ceignant la propriété donne le ton à l’ensemble. Cette forêt d’arbres matures composée de plusieurs espèces de conifères et de feuillus présente un atout de valeur pour les occupants. Les vents dominants sont bloqués par le corps dense du boisé, et les alentours immédiats de la résidence sont ainsi tempérés. De plus, les arbres procurent en été une fraîcheur bienfaisante grâce à leur système de transpiration, qui retourne à l’atmosphère la plus grande partie de l’eau pompée par les racines. L’ombre projetée par ces plantes géantes constitue une oasis d’où on est protégé des rayons ardents du soleil.

Les lignes droites et épurées du bâtiment principal et de la piscine côtoient les contours naturels des gros rochers et des végétaux qui agrémentent l’amé­nagement. La terrasse de bois à plusieurs paliers confère du mouvement à l’ensemble, plutôt rectiligne et rigoureux. Ici et là, des silhouettes massives de couleur blanche accordent au regard un temps d’arrêt. Antithèses des voilures cerise, elles marquent leur opposition à ces teintes intenses, tout en les mettant en valeur. Plusieurs arbustes ont été sagement disposés dans des contenants géométriques ou directement intégrés dans le parterre de la terrasse. En effet, on a aménagé des espaces de bonnes dimensions à même le revêtement du patio, puis on y a ajouté de la terre en quantité suffisante afin d’y placer hydrangées et pins, saules et graminées. On a soigneusement taillé les hydrangées pour leur donner la forme de petits arbres. Ces travaux demandent une habilité certaine, car les plants doivent être constamment bichonnés afin qu’ils conservent leur nouveau contour.

Astucieusement, les propriétaires ont voulu donner au jardin une double per­sonnalité, en conservant les pentes originales et douces situées du côté gauche du terrain. Maintenant recouvertes d’une pelouse bien drue, elles sont bordées d’un mince muret de soutien, qui fait office de séparation avec la propriété voisine et qui est parallèle à l’orientation du terrain. À cet endroit, une organisation plus libre a été consentie par les propriétaires, pour ce qui est tant de la plantation que des équipements. On y trouve quelques massifs de saules et d’hydrangées, au port libre et sans taille. Cette façon de faire impose aux végétaux une confor­mation stricte et nécessite un entretien très régulier.

Sans aucun doute, la piscine constitue le cœur du jardin, en reliant ses deux parties avec élégance. Elle se marie aux différents styles d’aménagement qui y prennent forme. Pour accéder à la piscine, il suffit de passer par l’escalier en forme d’arc parfait, qui s’enfonce dans la terrasse de bois. Cette courbe délicate et classique contribue à faire de la piscine le point central de ce jardin à l’arrière-plan moderne et linéaire. Une structure de pierre surmontée d’une rangée de saules a été aménagée le long d’un des côtés de la piscine. De l’eau s’en échappe, formant une charmante petite cascade. Le mouvement perpétuel ainsi créé dans le plan d’eau procure une oxygénation bénéfique et aide à conserver une eau claire et limpide.

C’est un mariage étonnant que celui que l’on trouve ici. La liberté dans l’aménagement des plates-bandes contraste joliment avec la sévérité des lignes géométriques. Les rochers, qui semblent avoir été abandonnés en chemin par les forces de la nature, sont comme des points d’exclamation au milieu d’un texte solennel. Mais une unité certaine se dégage de cet aménagement. Elle démontre que la réunion des genres est sans conteste possible, lorsque les astres sont sagement alignés.

Info+
Aménagement paysager : par les propriétaires • Mobilier : Jardin de ville • Piscine et spa : Trévi