Magazine de décoration Sofadéco - Édition Été 2011 - Aménagements paysagers - En eaux tranquilles

Parfaitement intégré dans son milieu, le terrain regorge d’une végétation verdoyante.

Texte : Sylvie Laberge      


Au centre de la cour arrière, un petit jardin d’eau étale avec splen­deur de nombreuses feuilles de nénuphar, accompagnées de quelques fleurs. Les eaux sont cernées de cailloux aux formes et aux couleurs changeantes. Plusieurs rochers d’un bon calibre agrémentent également les berges. Une panoplie de plantes vivaces égaient les alentours : hostas aux fleurs d’un rose vieillot et au feuillage panaché, lysimaques rampantes aux petites feuilles d’un jaune brillant, marguerites à la blanche floraison et, surtout, graminées ornementales aux longues tiges élégamment recourbées.

Certaines espèces croissent avec bonheur directement dans l’eau, alors que d’autres préfèrent un sol moins humide. Les plantes hybrides modernes possèdent un feuillage composé de couleurs différentes : vert très pâle, blanc crème et jaune ensoleillé. Des ligulaires étalent leurs feuilles rondes et charnues, d’apparence exotique avec leur face inférieure couleur rougeâtre. Un coussin d’heuchères pourpre foncé attire les regards grâce au contraste saisissant qu’il forme avec les pierres plates faisant office de trot­toir. Ces dernières sont d’ailleurs étonnamment grandes et servent parfaitement à l’usage auquel elles sont destinées. L’une d’entre elles chevauche un petit ruisseau dont les flots timides se dirigent vers l’étang. Une poignée d’échinacées à fleurs roses et blanches complète le mariage parfait de tous les éléments.

Un parterre de gazon bien dru s’approche avec peine du bassin, l’abondance de végétation le gardant à distance. Le soleil pénètre abondamment jusqu’aux moindres parcelles de sol, avant de laisser sa place à l’ombre projetée par les grands arbres colonisant les alentours. Ce sont en majorité des feuillus, mais quelques conifères se sont taillé une place de choix en périphérie. L’épinette bleue marque sa différence en exhibant sans vergogne un feuillage composé d’épines rigides et recouvertes d’une pellicule cireuse nommée pruine, qui lui confère cette teinte fantastique.

Info+
Conception et réalisation : Topia solutions jardins