Magazine de décoration Sofadéco Hors série - Édition Hors série 2012 - Hors série 2012 - Hors série 2012

Sylvain Boucher, chef propriétaire du restaurant le Bobovore

Texte : Line Gariépy      




Qu’est-ce qu’un bobovore? C’est un « bobo » − un bohème bourgeois − qui aime la bouffe dans un cadre plutôt décontracté que pincé : « Le bobovore aime fréquenter les petits restos de quartier parce qu’il y apprécie le chef, l’ambiance et la nourriture », explique Sylvain Boucher, l’homme qui se cache derrière le Bobovore de Chicoutimi.

Designer en aménagement intérieur de formation, le Montréalais d’origine a d’abord fondé et fait prospérer deux restaurants en Estrie. En fait, il les a aménagés dans des maisons centenaires qu’il a rénovées, une passion qui ne le quitte pas. « Après avoir vendu mon deuxième restaurant, je suis venu ici avec l’idée de me reposer et de profiter de la nature. Mais après un an à habiter cette maison bâtie en 1904, je n’ai pas pu m’empêcher de la transformer en restaurant! » raconte-t-il avec enthousiasme, deux ans après l’ouverture.

Autodidacte, le chef a été initié tout jeune aux plaisirs de la cuisine par sa tante, une cordon-bleu. « Je crois que j’ai ça dans le sang! Je suis très débrouillard et je me perfectionne tous les jours », confie-t-il. Le métier n’a rien d’une corvée pour celui qui veut d’abord s’amuser derrière les fourneaux : « Il faut se laisser aller, développer des goûts intéressants. Par exemple, je fais une crème brûlée aux parfums de Provence avec des fleurs de lavande et du thym. » Il adore également cuisiner les viandes d’élevage comme le sanglier, le bison, le wapiti et même le caribou! Soucieux d’utiliser des produits de proximité, le chef s’approvisionne uniquement au Québec et achète localement ses fruits et légumes... quand il ne va pas cueillir lui-même ses bleuets dans le bois!

Seul en cuisine, Sylvain Boucher a fait du Bobovore plus qu’un simple restaurant, lui qui demeure au deuxième étage de la maison. « L’accueil est très chaleureux! Les clients se sentent comme s’ils allaient manger chez un ami », conclut-il.

Le Bobovore
66, rue Racine Ouest • Chicoutimi
418 602-1652 • www.bobovore.com


Pour 4 personnes

Ingrédients
• 2 carrés d’agneau d’environ 500 g chacun
• un bouquet de menthe fraîche
• un fond d’agneau
• sel
• poivre
• vin rouge
• crème 15 %

Méthode
Saisissez vivement les morceaux de viande dans un corps gras de votre choix (la graisse de canard convient très bien pour toutes les viandes) et terminez la cuisson au four à 400 °F environ 19 minutes.

Pour la sauce à la menthe fraîche, faites frémir le vin rouge avec le fond d’agneau, ajoutez le sel, le poivre et la crème, puis réduisez de moitié. Ajoutez ensuite la menthe fraîche et servez.


Abonnement
Actualités
Magazine de décoration Sofa déco
Appel d’offres de la Ville de Québec pour le plan de mise en valeur des rivières du Cap Rouge, Saint-Charles, Beauport et Montmorency



Avec un tout nouveau décor époustouflant L’OEUFORIE STEAK FRITES & CIE FAIT PEAU NEUVE!



Rénover la cuisine, le meilleur moyen d’augmenter le prix de vente d’une propriété



Archives des nouvelles
Trouvailles Web

Les 30 défauts de construction qui sont impardonnables, mais qui font sourire!


Sofa déco magazine décoration



En savoir plus