Magazine de décoration Sofadéco Hors série - Édition Hors série 2012 - Estrie - À l'ombre des grands pins
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco
Obtenez votre version numérique cliquez ici!

Sommaire

Sofadéco Hors série / Hors série 2012



Pour faire une coupure avec le quotidien, c’est à Sainte-Catherine-de-Hatley qu’une famille a choisi de passer ses week-ends. Dans une atmosphère purement contemporaine, grâce à un amalgame de lignes modernes et de riches matières, l’architecte Paul Faucher a réinterprété pour elle l’art de vivre à la campagne.

Texte : Élizabeth Jolicoeur       Photos : Donald Courchesne       Stylisme : Valérie Gilbert       Recherche : Mélissa Thibault



Portrait de Paul Faucher

Associé et cofondateur d’Espace vital architecture, à Sherbrooke, l’architecte Paul Faucher a embelli le paysage régional de l’Estrie grâce à ses superbes créations, dont plusieurs ont été récompensées. D’ailleurs, il est considéré comme l’un des meilleurs concepteurs de la région, notamment pour ses remarquables résidences contemporaines aux lignes pures et aux belles proportions, qui occupent avec grâce le pourtour des lacs de la région. Il réalise des projets de toutes sortes et travaille avec des clients qui proviennent de divers milieux : institutionnel, commercial et résidentiel. Le Pavillon multifonctionnel et le Carrefour de l’information de l’Université de Sherbrooke, l’ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke et les restaurants Sushi Express comptent parmi ses réalisations.<##>


À la tombée du jour, le soleil disparaît doucement à l’horizon, laissant peu à peu l’obscurité envelopper la silhouette du mont Orford… C’est ce magnifique tableau que contemplent jour après jour en période estivale les propriétaires d’une résidence secondaire dernier cri bordant le lac Magog. Citadins de la métropole en semaine, les Estriens d’adoption qui possèdent cette merveille tenaient à conserver un milieu de vie moderne doté de grands espaces intérieurs et d’allure très épurée. « Le défi de ce projet était de concevoir une résidence contemporaine, mais avec des charmes rustiques », note l’architecte Paul Faucher, qui s’est vu confier la conception et la réalisation du projet.

Le créateur a puisé une part de son inspiration dans l’esprit Nouvelle-Angleterre des maisons des Cantons-de-l’Est, dont les parements en cèdre et les teintes sombres soulignent la beauté pittoresque de la région. La ligne architecturale conçue sous la forme d’un « T » provient de l’assemblage de deux modules rectangulaires bas qui, surmontés d’un toit plat, donnent un style contemporain à la demeure. « Pour tout le projet, à l’intérieur comme à l’extérieur, on a balancé l’usage du bois, un matériau chaud, avec des matières froides comme le verre, le métal et l’ardoise », raconte Paul Faucher. Puis, comme un clin d’œil aux vieilles maisons qui font la beauté des localités voisines comme North Hatley, l’architecte a habillé certains murs extérieurs d’un déclin de cèdre rouge de l’Ouest teint brun foncé, qui donne à la résidence un charme tout à fait typique d’autrefois. En dessinant les plans, il s’est aussi attardé à préserver l’intimité des occupants. De fait, rares sont les fenêtres qui parent la devanture de la propriété. « On mise sur la discrétion du côté de la rue, tandis que le bâtiment explose en fenestration sur le lac », explique-t-il.

Lire l'article complet