Magazine de décoration Sofadéco - Édition Été 2007 - Dossier cuisines - Géniale
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Été 2007



Les propriétaires ont mis 25 ans avant de changer le décor de leur ancienne cuisine pour celui-ci. S’ils étaient prêts pour du changement, ils comptent bien apprécier pendant encore plusieurs années leur nouvel aménagement. Ils ont donc misé sur des matériaux dont la valeur est sûre : de l’érable pour les armoires, du granit pour le comptoir, de la céramique sur le dosseret et le plancher ainsi que de l’acier inoxydable pour les appareils électroménagers.

Texte : Mélanie Veilleux      


Judicieux

• Le haut plafond de huit pieds et demi a permis au concepteur d’insérer dans la cuisine de grandes armoires qui créent de vastes espaces de rangement.

• Belle uniformisation dans la pièce créée par l’essence de l’érable, utilisée pour les armoires et la traverse au-dessus de la fenêtre, que l’on reprend pour revêtir la hotte de faux panneaux et pour recouvrir une partie de la cheminée de la maison (située entre le lave-vaisselle et la plaque de cuisson).

• Les couleurs du suède brossé qui recouvre les chaises de la table à manger ont été judicieusement choisies pour faire écho aux teintes que l’on trouve dans la cuisine.

• Les vitraux qui font office d’armoires au-dessus du coin téléphone remplacent le vaisselier qui prenait trop d’espace dans la cuisine.


De plus, l’emplacement des armoires libère le mur où sont accrochées les toiles pour que celui-ci puisse être enlevé sans problème si les propriétaires décident de créer un lieu propre à la salle à manger. Mais pour le moment, celle-ci est à même la cuisine et c’est très bien ainsi. Au centre de la pièce se trouve l’ensemble de salle à manger dont les chaises sont recouvertes de suède et la table, d’une surface de verre. On accueille dans cette pièce famille et invités sans qu’aucun déplacement ne soit gêné. Bien au contraire, chacun trouve sa place dans une ambiance festive.