Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2010 - Tour de proprio - Douce campagne
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Octobre 2010



Après quinze années passées dans ses vieux habits, une demeure de campagne a fait peau neuve en agrandissant ses espaces, puis en revêtant un style contemporain que ses propriétaires désiraient intemporel…

Texte : Élizabeth Jolicoeur       Photos : Louise Bilodeau       Stylisme : Louise Bilodeau      


Portrait de Josée Robichaud

Il y a quelques années, un changement de carrière amenait Josée Robichaud à se consacrer à sa passion de longue date, la décoration intérieure. Après avoir effleuré le domaine de la valorisation immobilière (home staging), elle ouvre en 2005 sa propre boîte de stylisme nommée « 6e sens ». Selon les besoins d’une clientèle résidentielle ou commerciale, elle complète le travail des architectes, des designers et des cuisinistes en apportant sa touche personnelle à la finition des projets. Elle adore dénicher le revêtement tant convoité et courir les boutiques à la recherche du parfait accessoire qui complètera à merveille un décor!<##>


Joliment bucolique, grâce à la nature luxuriante qui l’enveloppe, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier enchante. C’est au sein de ce véritable éden, bercé par une campagne apaisante où le plaisir de vivre rime avec plénitude, qu’Éric et Johanne se sont établis à demeure. Au milieu des années 1990, le jeune couple de producteurs horticoles érigeait sa maison sur la terre familiale avec en tête le rêve d’y voir grandir ses futurs bambins et de participer activement à la croissance de l’entreprise familiale. Au gré des saisons, les sols fertiles ont porté leurs fruits…

« Éric assure aujourd’hui la relève de l’entreprise, raconte Johanne. Comme nous avons dû modifier la maison pour y ajouter une pièce, afin de recevoir un espace de bureau fonctionnel, nous avons profité de l’occasion pour revoir entièrement la disposition des pièces, corriger certaines lacunes architecturales qui nous agaçaient, puis actualiser le style de notre intérieur qui était peu fonctionnel et passé de mode. » Les plans ont séduit le couple, puisqu’ils répondaient en tout point à ses besoins et à ses envies. En somme, l’entrée de la résidence a changé de versant, le petit solarium a disparu, laissant place à un spacieux agrandissement, et un bureau a été intégré aux pièces de vie. En ce qui concerne la décoration, on s’est assuré qu’elle convienne à une ambiance contemporaine, mais classique, grâce à l’œil avisé de Josée Robichaud.

Lire l'article complet