Magazine de décoration Sofadéco - Édition Octobre 2010 - Tour de proprio - Réflexion intérieure
décoration, déco, magazine, désign, désigner, architecte, architecture, habitation, maison, sofa, décoration québec, déco québec, déco

Sommaire

Sofadéco / Octobre 2010



Comme pour contrer le mode de vie de plus en plus effréné du monde, la copropriété présentée refuse l’excès pour ne garder que l’essentiel et reflète sans contredit le calme, la quiétude et le confort.

Texte : Julie Houde       Photos : Brigitte Thériault      


Portrait de Christiane Vaugeois

« Recherche. Décor. Ambiance », voilà ce que l’on peut lire sur la carte professionnelle de Christiane Vaugeois. Cette dernière, qui ne se définit pas comme une designer, mais bien comme une créatrice d’ambiance, propose à ses clients des projets clés en main où chaque couleur, matériau et accessoire est choisi avec soin. Celle qui a été la propriétaire du magasin Cornemuse a travaillé pendant de nombreuses années dans le domaine des vêtements et des meubles haut de gamme, ce qui lui permet aujourd’hui de jongler avec les différentes tâches liées au monde des tendances. Ayant suivi un chemin artistique bien à elle, la créatrice connaît aujourd’hui un succès inattendu.<##>


La poésie du paysage, la force tranquille qui réside dans les eaux du fleuve Saint-Laurent et le quotidien des joggeurs qui s’affairent à garder la forme sur les sentiers des plaines d’Abraham s’offrent au propriétaire telle une œuvre picturale qu’il peut admirer grâce aux multiples fenêtres de son condo. Amoureux inconditionnel de la ville de Québec, ce dernier, un homme d’affaires venu de l’étranger, désirait avoir un pied-à-terre dans la Capitale, qu’il apprécie notamment pour sa beauté et sa tranquillité. Pour concrétiser son souhait, il a fait appel à Christiane Vaugeois afin qu’elle lui prépare à sa façon un logis à son image, un espace de vie serein et reposant. Un endroit empreint d’une liberté non illusoire, une demeure propice à la réflexion et à la détente.

« C’est un homme simple qui voulait un espace apaisant, affirme la créatrice. Je me suis donc inspirée de sa personnalité pour la transmettre dans sa résidence. » Allant à l’encontre de notre monde de consommation et d’abondance, le condo se veut donc un espace paisible et aéré dans lequel s’est installé, sans même demander la permission, un esprit de vacances salutaire. Intemporel, l’endroit résiste aux modes éphémères, aux tendances qui ne font que passer.

Lire l'article complet