ZONE ABONNÉE      Courriel :     Mot de passe :   Mot de passe oublié?

Brigitte Thériault, photographe

Brigitte Thériault, photographe





Couleur grandeur nature
Comme tout le monde, vous prenez sans doute plaisir à prendre quelques photos lors de vos voyages. Ce plaisir, Brigitte Thériault le décuple en réalisant ses « photos souvenirs » en grand format, jusqu’à 5 pi sur 5 pi ou 387,1 cm sur 387,1 cm! Des photos qui nous font découvrir la nature sous un angle impressionnant…

Déjà grande voyageuse avec ses parents durant son enfance, Brigitte Thériault a développé son esprit d’aventure avant même de développer ses premières photos. C’est d’ailleurs le voyage qui l’a menée à son art. « Ce qui m’a d’abord attirée, ce sont les voyages, et les photos de voyage, se souvient Brigitte. Je rêvais du National Geographic! »

À 14 ans, Brigitte s’inscrit à un premier cours de photo, avec un ami. Puis elle quitte Québec pour approfondir sa technique au Cégep du Vieux-Montréal, le seul enseignant cette spécialité avec celui de Matane. Ensuite, elle fréquente l’Université Concordia, mais préfère la pratique aux études et se lance immédiatement dans sa carrière professionnelle.

Des studios mode aux galeries d’art
Durant plusieurs années, Brigitte poursuit une carrière de pigiste, tout en élevant ses trois enfants aujourd’hui âgés de quatre à neuf ans. Elle touche alors à la mode, au design, aux arts de la scène, au reportage et à la publicité. En 2007, elle décide de réaliser ses propres rêves de photographies artistiques liées à ses voyages. « Je suis retournée à mes anciennes amours : la nature avec les photos de voyage », explique-t-elle. Parmi ses nombreux clients, elle n’en a conservé que quelques-uns, dont Sofadéco.

En visitant son site Internet (www.brigittetheriault.com), vous verrez ainsi des photos prises au Québec, aux États-Unis, au Mexique, au Costa Rica, aux Bahamas… Elle n’a évidemment pas effectué tous ses périples au cours des deux dernières années! Elle s’est plutôt replongée dans les photographies prises dans les voyages qu’elle n’a jamais cessé de faire; elle choisit celles qu’elle préfère, souvent des paysages assez épurés, des ponts, des allées, des clôtures, des passerelles. « Je crée des univers à partir de photos originales que je transforme en jouant avec les couleurs et les contrastes, à l’aide du logiciel Photoshop. Ce que je fais, j’appelle ça des paysages abstraits », raconte Brigitte. Des photos dont elle ne tire jamais plus de quatre exemplaires. Collées sur une plaque de masonite ou de métal, elles sont recouvertes d’un plexiglas, ce qui leur donne un effet contemporain et encadré.

La technique « grand format »
Pour réaliser d’aussi grandes photos, Brigitte utilise principalement une caméra traditionnelle de format 6 x 7, munie d'objectifs macro, des films et des diapositives de toutes sortes. « En partant avec de gros négatifs, je peux le numériser et travailler avec Photoshop. »

Les objectifs macro permettent à Brigitte de croquer l’infiniment petit que l’on ne remarque pas au premier coup d’œil. « Je suis fascinée par le détail de la nature : les écailles d’un poisson, une fleur… Pour moi, c’est ça le chef-d’œuvre », affirme la photographe.

Le voyage se poursuit…
« En fait, moi je voulais voyager et la photographie est devenue un moyen pour le faire! » s’enthousiasme Brigitte qui trotte toujours autant sur le globe. Inspirée par la nature, elle voyage le plus possible, quasiment quatre fois par année. « Et on amène les enfants une fois sur deux… Par exemple, l’été, on voyage en famille, en campeur. On part et on fait ce que l’on veut, il n’y a pas d’horaire. On a visité plusieurs parcs nationaux comme ça, la nature y est grandiose. J’aime l’espace, les grands paysages et les grands horizons. » Pas étonnant qu’elle fasse de grandes photos!

Si l’on peut apprécier le talent de Brigitte dans des galeries d’art à Québec, à Toronto, à Vancouver et à Pittsburgh, on peut aussi l’admirer dans un livre publié aux éditions La Presse : Papas. Un livre qui présente des papas dans leur vie de papa. Une autre façon d’explorer la nature… humaine. « J’aime la beauté du geste, la beauté du monde », confie-t-elle. D’ailleurs, dans ses voyages, elle délaisse les endroits touristiques pour être plus près de la nature et des gens. « Comme à Sainte-Lucie, d’où je reviens; nous étions dans un petit village de pêcheurs. Nous étions les seuls touristes. »

Mais elle a beau être une grande photographe, tout comme vous, Brigitte sort aussi parfois son appareil numérique pour croquer sur le vif des souvenirs de voyage avec son chum et ses enfants… Et celles-là, elles sont uniquement pour eux.

Voir tous les artistes & artisans