ZONE ABONNÉE      Courriel :     Mot de passe :   Mot de passe oublié?

Jean-Pierre Émond et Lucie Raymond, Précieux Métabois

Jean-Pierre Émond et Lucie Raymond, Précieux Métabois





Un alliage sacré métaux-bois
Sacré mariage que celui de l’argent et du bois! Celui imaginé et réalisé par Lucie Raymond et Jean-Pierre Émond est particulièrement réussi et fait des petits : les Précieux Métabois. Lui réside à Rimouski, elle à Montréal. Pourtant, quelque part dans l’espace, la fusion s’est créée à la suite d’un curieux rendez-vous que l’on s’acharne à nommer le « hasard »…

Alors qu’il travaillait à Montréal où il était maquettiste, Jean-Pierre Émond, originaire de Cabano dans le Bas-Saint-Laurent, rêvait de retourner dans son coin de pays avec sa conjointe. Déjà, à cette époque, avec la permission de ses employeurs, il fabriquait de petits meubles dans l’atelier de l’entreprise, les soirs et les fins de semaine. Au même endroit, pour le même employeur, Lucie Raymond effectuait du travail de bureau. Elle avait toujours pensé qu’elle aimerait faire des bijoux, mais n’en avait encore jamais eu l’occasion, jusqu’au jour où elle a eu l’idée d’en fabriquer avec les résidus de l’atelier des maquettistes…

Finalement, Jean-Pierre a regagné ses terres lorsque sa conjointe s’est trouvé un emploi d’infirmière à Rimouski. Il en a alors profité pour s’inscrire à l’école du meuble de Rimouski. Parallèlement, Lucie laissait son emploi et s’inscrivait à l’école de joaillerie de Montréal. Jean-Pierre et Lucie se connaissaient peu, mais leurs chemins se sont tout de même recroisés plus tard sur les routes de la création.

Casse-tête de bois
Dans son atelier, Jean-Pierre Émond fait revivre un art de l’époque de Louis XIV : la marqueterie. Ces meubles semblent avoir été peints, alors qu’ils sont uniquement composés de bois naturel . Les illustrations ornant plusieurs de ses œuvres sont réalisées par l’assemblage de plaquettes de bois de 1/32 pouce d’épaisseur. Il les taille lui-même dans des essences de toutes sortes pour avoir à sa disposition différentes couleurs et teintes. « En fait, il s’agit d’un véritable casse-tête dont je fabrique les pièces avant de les assembler sur mes meubles », explique-t-il. Un travail d’une minutie et d’une finesse inouïes.

Jean-Pierre est donc tout à ses œuvres lorsque le téléphone sonne. Lucie Raymond est à l’autre bout du fil…

Bijoux hors norme
Se spécialisant dans la création de bijoux en argent, créant deux collections par année, Lucie reçoit un jour une étrange commande. Une cliente voulait offrir un bijou à son copain qui n’en portait pas! « J’ai alors eu l’idée de mettre le bijou dans un boîtier », se souvient-elle. C’est à ce moment qu’elle repense à son ex-collègue et lui téléphone. Ainsi naissait le premier des Précieux Métabois.

Le bouche-à-oreille fait vite son effet devant cette œuvre d’art visuel nouveau genre. Lucie crée donc ses pièces en argent à Montréal et les expédie par la suite à Jean-Pierre qui leur fabrique un écrin, un décor pour les mettre en valeur dans des cadres de bois, de plus en plus parés de marqueterie. « Je ne dis jamais à Jean-Pierre quoi faire, indique Lucie. Il a carte blanche et chaque fois que mes pièces reviennent, c’est une surprise, comme un cadeau. Mes pièces prennent vie. »

Dès leur deuxième salon de métiers d’art, Lucie et Jean-Pierre remportent des prix du public. L’unicité et l’originalité de leurs pièces touchent les gens. Les commandes augmentent et se diversifient de plus en plus. Une boutique de Kamouraska, Le Fil bleu, décide même de promouvoir leurs produits, les Précieux Métabois et les bijoux de Lucie. Aujourd’hui, outre les « bijoux » sertis dans leur écrin de bois précieux, le duo propose des broches ornant de beaux supports en bois, des présentoirs pour les cartes d’affaires et même des urnes funéraires!

Un hymne à la vie
Un homme amoureux de sa femme a eu un coup de cœur pour les œuvres de Lucie et Jean-Pierre. Il les a donc approchés pour une commande toute spéciale, très significative : une urne pour les cendres de son amour décédé. Un peu hébétés, les deux artistes décident finalement de tenter le coup, de toucher au sacré.

Après quelques rencontres avec l’homme pour mieux le connaître et en savoir davantage sur sa femme, ils lui présentent des esquisses. Après avoir obtenu son aval, ils se mettent au travail. Le résultat est saisissant, rien de moins. Un véritable hymne à la vie qui laisse pantois l’endeuillé, sans voix, ému et étonné par l’œuvre. « C’est encore plus beau que ce que j’aurais pu imaginer », aurait-il dit aux deux artisans.

Voilà d’ailleurs une des grandes forces de Lucie et Jean-Pierre : leurs créations touchent les gens, qu’elles soient le fruit d’un travail qu’ils ont réalisé ensemble ou séparément.

Site Internet : www.precieuxmetabois.com

Voir tous les artistes & artisans