Guy Levesque : sculpteur-designer






Dans le Vieux-Port de Québec, sur la rue du Sault-au-Matelot, un artiste chevronné travaille le cuir. Le remarquent ceux qui passent devant son atelier-boutique et ceux qui en ont entendu parler : les gens du coin et les touristes. Des gens qui, une fois chez eux, installés au salon à discuter, racontent quelle formidable rencontre ils ont faite. Ce n’est pas tant l’homme qui les aura surpris, mais son travail qui à lui seul renferme, tel un livre rare, un langage précieux qu’ils prennent le temps de lire. Ils ne peuvent pas qu’entrer et sortir de sa boutique, non. Ils flânent, prennent leur temps. Et à défaut de tout comprendre, ils reconnaissent le fruit du travail d’un artiste accompli : celui de Guy Levesque.

Ces hommes et ces femmes qui entrent dans l’atelier de Guy Levesque et qui y reviendront plus d’une fois ont tous un point en commun : ce sont des gens qui recherchent le beau en tout et partout. Plus souvent qu’autrement, ce sont des connaisseurs, des collectionneurs. Ils portent des noms tels que Mathieu Kassovitz (comédien dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain) ou des titres prestigieux comme celui de journaliste pour l’Architectural Digest d’Italie. Certains viennent même par affaire, comme l’ont déjà fait les gens du Trident, ceux du Conservatoire d’art dramatique de Québec et les collègues de Robert Lepage pour le film Nô, dans lequel apparaît une oeuvre de l’artiste.

Voir tous les artistes & artisans