Line Tremblay, artiste peintre






Le fin mot de l’histoire
Line Tremblay a de l’énergie : elle peint, écrit, enseigne parfois aussi, en plus d’effectuer une maîtrise!

L’art de la peinture accompagne Line depuis sa plus tendre enfance. Après un diplôme d’études collégiales en arts plastiques et un baccalauréat en arts visuels, elle s’engage à fond dans la production de toiles. Mais elle est entraînée dans les méandres de la vie et voit ses projets contrecarrés malgré elle; Line doit alors exercer d’autres professions en marge de ses réalisations artistiques. Elle commence donc à enseigner le dessin chez elle, un travail qu’elle apprécie et qu’elle poursuit pendant une douzaine d’années. Un peu plus tard, elle propose ses ser­vices pour le programme La culture à l’école. Alors qu’elle se déplace de classe en classe, les jeunes du primaire et du secondaire profitent de ses conseils pour améliorer leur coup de pinceau! Line aime aussi énormément le domaine de l’illustration, et réalise ainsi de nombreuses affiches. Elle participe également à la production de livres pour enfants. Et elle adore tous ces boulots! Au même moment, elle se penche avec assiduité sur ses toiles. On pourrait presque la qualifier de touche-à-tout!

Ces différentes occupations sont nécessaires pour Line, car elle répugne à remplir de longs et impersonnels formulaires de subventions, des sub­ventions qui lui permettraient pourtant de passer plus de temps à la maison, plus de temps sur ses toiles… Or « je n’ai pas l’ambition de devenir millionnaire », me confie Line. Pour l’artiste, la liberté de choisir son propre sujet, ses propres outils et ses propres échéances surpasse les « simples » considérations pécuniaires… comme l’envie de posséder des moyens financiers suffisants pour ne pas avoir à cumuler plusieurs emplois. « Je veux tout simplement créer, exposer et vendre mes toiles à mon propre rythme, selon mes conditions », explique-t-elle. Des toiles qui ont une personnalité surprenante…

Contemporain ou traditionnel?
Les couleurs sont vives et franches. C’est ainsi que les veut Line. Elle s’inspire de la nature, des teintes pures, des contrastes, de la lumière. « Quand je vois un arbre et que j’aime sa forme, c’est surtout la qualité de l’arbre que je souhaite reproduire, et pas nécessairement ses contours », m’explique Line. Elle compare avec justesse les couleurs qu’elle reproduit sur la toile à des roulements de tambours : « Quand on entend le tambour, ce n’est pas vraiment concret, mais ça nous suggère tout de même quelque chose », illustre-t-elle.

Il y a, dans ses œuvres, un élément de culture ancienne, sans contredit. « Ça n’a jamais été vraiment intentionnel », me confie Line. Elle sent pourtant qu’il existe un lien très fort entre elle et cette idée un peu imprécise des civilisations aborigènes d’Australie, indigènes d’Afrique ou indiennes d’Amérique. « C’est un sentiment qui est très pur. Ça revient toujours tout seul », dit-elle avec une certaine hésitation. C’est que Line ne tente pas de reproduire les peintures traditionnelles des sociétés archaïques du monde entier. Ce sont des traits et des couleurs qui s’imposent à elle, tout simplement. Un phénomène difficile à expliquer… « Surtout quand il s’agit de décrire ma démarche dans un formulaire, et de la noter avec des chiffres! Ah non! » s’écrie Line, faisant référence aux ques­tionnaires gouvernementaux. « Je veux que ma pratique reste libre! » ajoute-t-elle avec force.

Mille et une choses
On dirait bien que Line Tremblay a l’énergie d’une bombe nucléaire! Aujourd’hui, pendant qu’elle peint avec détermination, elle a pris le temps de s’inscrire à une maîtrise en éthique, un domaine extraordinairement intéressant, et très en vogue! Elle anime en même temps des ateliers de perfectionnement linguistique à l’Université du Québec à Rimouski, au campus de Lévis. Elle envisage même le doctorat, mais c’est une autre histoire! C’est que Line aime énormément les mots, la langue, l’écriture. Elle possède un talent certain dans ce domaine. Son talent est tel qu’un professeur lui a un jour donné un bien étrange conseil… « Il m’a dit : “Line, continue de peindre l’après-midi, mais le matin, écris!” » me raconte-t-elle en riant. Elle a donc déjà participé à la réalisation d’un livre d’artiste. Une amie sculptrice lui apportait tous les jours des œuvres, sur lesquelles Line écrivait quelques lignes, selon qu’elles lui inspiraient l’une ou l’autre des milles émotions du monde.

La peinture, oui, mais Line l’accompagnera de mots tôt ou tard. Dans un volume, peut-être, mêlant la poésie et l’écriture toute simple. « J’aimerais vraiment refaire un beau livre. Un livre avec mon texte et mes images », confie-t-elle. Et ce n’est que l’une des avenues qu’elle envisage. « L’avenir, pour moi? Il est très, très long! » conclut Line. La vigueur de sa voix ne laisse aucun doute sur la réussite de ses projets!

www.lespacecontemporain.com/galerie-de-quebec/artiste/line-tremblay

Voir tous les artistes & artisans