Annie-Cécile Tremblay : céramiste






Depuis déjà neuf ans, elle pratique le métier de céramiste. Pour cette jeune trentenaire, travailler la terre est plus significatif que pour ceux qui jardinent l’été dans leur temps libre. Il s’agit en fait d’une réalité quotidienne qui tourne entre ses mains agiles pendant que ses doigts façonnent le potentiel du grès. De la poterie pour madame et monsieur qui trouvent que l’art de la table réside dans la beauté de la vaisselle, c’est ce que propose l’artisane Annie-Cécile Tremblay.

À la croisée des chemins, à se demander quelle profession pourrait la rendre heureuse, Annie-Cécile Tremblay hésite, regardant du côté des métiers de designer de mode et de scénographe. Elle fait alors la rencontre de Marcel Beaucage, un maître potier qui, en plus de devenir un ami, lui ouvre les yeux sur une nouvelle réalité qui lui colle aussitôt à la peau. Elle vient de trouver l’endroit « où elle se sent le mieux au monde » : l’atelier d’un céramiste. « Je suis quelqu’un de très terre-à-terre et il y a quelque chose de très concret à tourner l’argile, de très méditatif », explique-t-elle. Elle ne fait donc ni une ni deux et s’inscrit, en 1995, à la Maison du Potier.

Voir tous les artistes & artisans